• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

SERIE. Se déplacer, travailler, se muscler... L'engouement des Franciliens pour le vélo

© F3
© F3

Une bonne résolution pour cette rentrée, aller travailler à vélo... C'est bon pour la santé, les temps de trajet pour se rendre au travail sont plus courts et certaines entreprises remboursent des indemnités kilométriques. L'engouement pour la bicyclette, c'est le thème de notre série de la semaine

Par France 3 Île-de-France

Premier épisode de la série, l'indemnité kilométrique vélo. Lancée il y a deux ans,cette indemnité permet de se faire rembourser ses frais de déplacement entre son domicile et son lieu de travail. L'indemnité est aujourd'hui reconduite. Depuis 2016, les entreprises implantées en France peuvent mettre en place l’indemnité kilométrique vélo (IKV), une incitation fiscale consistant à rembourser les trajets domicile travail effectués à vélo.

Elle a déjà fait ses preuves dans les pays où elle a été mise en place, comme aux Pays-Bas et en Belgique. Mais en France, la mesure est facultative. Les salariés peuvent donc se la voir refuser par les employeurs, contrairement au remboursement des frais automobiles et des transports en commun, qui sont obligatoires. Le but de cette mesure : inciter davantage de salariés à venir travailler en deux-roues. Le bénéficie est autant pour le salarié plus en forme que pour l'entreprise moins d'arrêt maladie.
►Un reportage de Didier Morel avec Christian Mirabaud et Valérie Jonnet. Intervenants : Émilie Garnier, vélotaffeuse ; Marie-Claire Gandon Françon, responsable RH plan mobilité Orange. Vanessa Verrier, responsable marketing pole music et Émilie Garnier, responsable transformation digital.

Deuxième épisode de notre série, la découverte d'une vélo école. C'est la plus importante en France, créé à Montreuil, il y a 16 ans déjà. Le point commun des participants : n'avoir pas appris à faire du vélo dans leur enfance et désirer apprendre à l'age adulte pour conquérir leur liberté.
►Un reportage à Montreuil avec Didier Morel et Mustapha Tafnil sur un montage de Valérie Jonnet

Troisième épisode de notre série, les réparateurs de vélo. Certains ont choisi de proposer aux cyclistes pressés des ateliers ambulants. Ils ont troqué leur utilitaire contre un triporteur. Dans le secteur la concurrence est rude, rencontre avec un indépendant, Johan Guillotin, créateur de l'Atelier qui roule, et avec Philippe Leclerc, le cofondateur de Ridy, une start-up qui se démarquent des grandes plateformes.
►Un reportage de Didier Morel et Christian Mirabaud avec Stéphane Fouquet sur un montage de Valérie Jonnet

Quatrième épisode : quand les artisans se mettent au vélo. Embouteillages, difficultés de stationnement... Nous sommes de plus en plus nombreux, à Paris, à troquer la voiture contre le vélo.
►Un reportage de Didier Morel et Christian Mirabaud​​​​​​​
 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus