Soupçons de fuites au bac : treize candidats mis en garde à vue

Les 13 personnes ont été interpellées en région parisienne et dans les Bouches du Rhône, ce mardi. Il s'agit de candidats aux épreuves du baccalauréat. Elles ont été placées en garde à vue, confirme le parquet de Paris.

Les 13 personnes ont été interpellées en région parisienne et dans les Bouches du Rhône, ce mardi. Il s'agit de candidats aux épreuves du baccalauréat.
Elles ont été placées en garde à vue, confirme le parquet de Paris. L'enquête confiée à la BRDP, a été ouverte pour "fraude aux examens, d'abus de confiance et recel de ce délit". 
 
Le ministre a rappelé qu'un lycéen qui aurait triché pourrait ne pas pouvoir repasser son bac pendant plusieurs années. Pour ceux qui sont à l'origine des fuites, "ce sont des poursuites pénales qui peuvent aller jusqu'à l'emprisonnement", a précisé le ministre sur franceinfo.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter