Le Stade Français et son entraîneur Greg Cooper actent leur séparation

© Xavier Leoty/AFP Photos
© Xavier Leoty/AFP Photos

Le Stade Français et son entraîneur en chef Greg Cooper se séparent "d'un commun accord", le Néo-Zélandais ayant demandé à partir "pour raisons personnelles"

Par Christian Meyze/AFP

Olivier Azam, l'entraîneur des avants et celui des arrières Julien Dupuy, dirigeront l'équipe en bînome, à partir du 28 janvier, date du dernier match que dirigera Cooper face à Pau.

Le Stade Français indique que l'Allemand Robert Mohr, bras droit du propriétaire Hans-Peter Wild, qui a racheté le club en juin 2017, reste "directeur sportif en charge de la gestion du groupe professionnel comme de la construction du projet sportif à moyen et long terme".
Le Néo-Zélandais John Haggart reste entraîneur de la défense.

Greg Cooper avait, à l'intersaison, remplacé Gonzalo Quesada, en désaccord avec Thomas Savare, l'ancien propriétaire, sur les moyens sportifs dont il disposait.

Hubert Patricot, le président du club, nommé par Hans Peter Wild, écrit dans un communiqué, que "Le Stade Français Paris souhaite remercier chaleureusement Greg pour son investissement depuis son arrivée à Paris, et plus encore depuis la reprise du Club par le Dr. Wild".  
Et il ajoute :"Son intégrité, ses qualités humaines et sportives ont été appréciées de tous. Nous lui souhaitons le meilleur pour l'avenir, tant d'un point de vue professionnel que personnel".

Champion de France en 2015, le Stade Français a connu deux saisons suivantes décevantes en Top 14. Il est, à la date de ce mardi 16 janvier 2018, 11ème au classement.

Sur le même sujet

Les + Lus