Transports et manifestations, un week-end perturbé en Ile-de-France

Ligne 12 du métro à Paris fermée / © Philippe LOPEZ / AFP
Ligne 12 du métro à Paris fermée / © Philippe LOPEZ / AFP

Grève à la RATP et à la SNCF, opérations escargot des transporteurs routiers, manifestations des Gilets jaunes... Le week-end s'annonce difficile à Paris et dans la région. 

Par EH

A la SNCF et RATP

La grève contre la réforme des retraites se poursuit ce week-end, même si quelques lignes de bus, de tram et de métro reprennent un peu de service. Notamment les après-midis entre 13 heures et 18 heures

A Paris
►un bus sur 3 sera en circulation.
► les lignes de métro automatiques 1 et 14 fonctionneront normalement. 
► Pour les tramways, comptez en moyenne 4 rames sur 5 sur les lignes 2 et 5 toute la journée, un sur deux sur le 3b et un sur trois sur la ligne 7. Il y aura en moyenne deux tramways sur trois sur les lignes 6 et 8, aux heures de pointe.

Toutes les infos sur RATP.fr

►TGV : Sur l'ensemble du week-end, il y aura un TGV sur six, principalement pour les départs vendredi et les retours dimanche. 
►Intercités. Il y aura un Intercités sur 10 sur l'ensemble du week-end.
►TER. Côté TER, il y aura un trajet sur 10 samedi et 2 sur 10 dimanche, assurés en majorité par des bus.
►Transilien. Côté Transilien, il y aura 15% du trafic.

Toutes les infos sur SNCF.fr et Transilien.com

Opérations Escargot des chauffeurs routiers

L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) prévoit de mener des opérations de blocage en France, samedi 7 décembre, pour protester contre la hausse de la fiscalité du gazole décidée par le gouvernement. En Ile-de-France, une opération est prévue à Lognes en Seine-et-Marne sur l'A4 et la Nationale 104.
 

Mobilisation des Gilets jaunes et manifestations locales

►Les Gilets jaunes ont prévu de manifester de Bercy à la Porte de Versailles à Paris pour la 56ième journée de mobilisation du mouvement.
► A Paris, la branche départementale de la CGT appelle à une manifestation au départ de Montparnasse, pour protester "contre le chômage et la précarité".


 

Et Lundi?

La journée ne s'annonce pas plus rose dans les transports publics. La compagnie ferroviaire a même recommandé aux usagers franciliens d'éviter les Transilien (RER SNCF et trains de banlieue) ce jour-là, l'affluence attendue dans les gares s'annonçant "très dangereuse".

Les trois syndicats représentatifs de la SNCF ayant appelé ensemble à la grève illimitée - la CGT-Cheminots, l'Unsa ferroviaire et SUD-Rail - ne désarment pas. L'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU et quatre organisations de jeunesse ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation mardi 10 décembre. Veille de la présentation par Edouard Philippe de la réforme des retraites, mercredi à midi, devant le Conseil économique, social et environnemental. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus