Cet article date de plus de 6 ans

Uber France annonce la suspension du service UberPop à partir de ce soir

Mettant en avant un souci de "sécurité" des chauffeurs et "un esprit d'apaisement", Uber France annonce, dans un entretien au Monde, la mise en sommeil de son service controversé UberPop.
© PhtoPQR/LaVoixduNord/MaxPPP
Thibaud Simphal directeur général d’Uber France "Nous avons décidé de suspendre UberPop en France, dès 20 heures ce vendredi soir." annonce le journal Le Monde


Uber France annonce, dans un souci d'"apaisement", la suspension de son service controversé Uber Pop, à partir de ce soir, 20 heures.


Lundi, les deux dirigeants d'Uber France avaient été placés en garde à vue par la police judiciaire parisienne dans une enquête sur leur application mobile UberPOP. Ce service de mise en relation relève d'une activité illégale, visée par la loi Thévenoud du 1er octobre 2014 qui a renforcé les sanctions. L'enquête vise aussi des faits présumés de "conservation illégale de données à caractère personnel au-delà de la durée prévue préalablement à la mise en oeuvre du traitement", a précisé la source judiciaire à l'AFP. Ce volet porte sur la collecte des données des clients et de possibles infractions à la loi informatique et libertés de 1978.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie emploi taxi