• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Frelons asiatiques : une recrudescence en Île-de-France

Un nid de frelons en Loire-Atlantique. / © PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP
Un nid de frelons en Loire-Atlantique. / © PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP

Les frelons asiatiques prolifèrent tout particulièrement cet été. Depuis leur arrivée en France il y a 14 ans, ils ont colonisé tous les départements de la région. Voici les mesures à adopter.

Par Tania Watine avec MT

Il lui faut une combinaison hermétique pour contrer les attaques de frelons asiatiques. "Il vient vraiment nous charger, donc nous avons maintenant des combinaisons plus épaisses avec une double épaisseur à l'intérieur pour éviter que l'on se fasse piquer", raconte Guillaume Provenchère, désinsectiseur.

Une fois le nid repéré, il s'arme de pesticide et d'un sécateur pour couper la branche et récupérer le nid.
 

Prédateurs

Le frelon asiatique est arrivé accidentellement en France en 2004 dans des poteries importées de Chine. Découvert dans le Lot-et-Garonne, il se retrouve presque partout en France. Les désinctiseurs sont appelés chaque jour pour des nids impressionnants et dangereux car ils ne sont plus hauts-perchés, comme il y a encore un ou deux ans.

"En Asie, il avait un prédateur qui l'attaquait entre 5 et 15 mètres, donc il était toujours très haut dans les arbres. Il est arrivé avec ce même réflexe ici sauf que maintenant il commence à comprendre qu'il est plus fort et on trouve des nids dans des haies à hauteur d'homme. Ils blessent des gens, des élagueurs qui commencent à tailler la haie", explique Guillaume Provenchère.
 

Désinsectiseur qualifié

Ses proies favorites sont les abeilles qu'ils mangent pour ses protéines. Beaucoup d'apiculteurs protègent donc leurs ruches avec de petits grillages et ont décidé de monter un réseau pour aider leurs concitoyens.

Plusieurs fois par jour, Véronique Cohuet, apicultrice amateur et référente Frelon asiatique 95, reçoit des appels. Par photo, elle voit s'il s'agit d'un frelon asiatique et renvoie vers un désinsectiseur qualifié. Elle donne aussi des conseils : "Il faut, avant de tailler une haie, être sûr que le nid ne soit pas dedans. Ce que je conseille aux gens est de prendre un râteau et de bousculer un peu sa haie en étant prêt à s'en aller rapidement, pour voir s'il n'y a pas des insectes qui en sortent."

En cas de frelon asiatique, il faut compter une centaine d'euros pour faire venir un spécialiste. Obligé de jeter le nid, il peut aussi informer la mairie pour que les habitants prennent conscience de cette invasion.
 

Sur le même sujet

Un aveugle agressé par un automobilste

Les + Lus