Sécurité au quotidien : les patrouilleurs du Vexin

© F3
© F3

Au nord-ouest de Paris, dans le Val d'Oise rural, la gendarmerie a aussi lancé son expérimentation : les patrouilleurs du Vexin. Leur but se rapprocher des citoyens pour renforcer la sécurité.

Par France 3 Ile de France / EB

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a lancé, le 8 février la police de sécurité du quotidien, une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. 30 quartiers prioritaires de « reconquête républicaine » ont été ciblés en zone police et 20 départements seront estampillés « mieux accompagnés » en zone gendarmerie. L'Ile-de-France est particulièrement concernée. 13 communes auront des effectifs supplémentaires dès septembre 2018.



La police de sécurité du quotidien qui vient d'être mise en place ne concerne pas que des zones sensibles. Au nord-ouest de Paris, dans le Val-d'Oise rural, la gendarmerie a aussi lancé son expérimentation : les patrouilleurs du Vexin. Leur mission à temps plein est de rapprocher des citoyens pour les rassurer et aussi récolter des informations. Un reportage dans le Vexin de Tania Watine avec Isabelle Audin.


Sur le même sujet

Enthousiasme modéré dans la fan zone pour un match laborieux

Les + Lus