Un gendarme du Val-d'Oise tue ses trois filles puis se suicide

Le militaire, qui habite Vémars dans le Val-d'Oise, a tué ses trois enfants avant de se suicider. Le parquet de Pontoise évoque "un contexte familial compliqué".

Un gendarme a tué ses trois enfants à son domicile à Vémars ce dimanche après-midi avant de se suicider, indique le parquet de Pontoise, confirmant une information du Parisien. Les corps des trois filles du militaire, nées en 2013, 2016 et 2018, ont été trouvés par deux collègues gendarmes.

L'homme a utilisé son arme de service, ajoute le parquet. Toujours selon le parquet, la mère des trois filles, en état de choc, a été prise en charge par les secours.

Un gendarme affecté à Roissy

Le parquet de Pontoise évoque "un contexte familial compliqué". "Les faits semblent survenus dans un contexte de séparation d’avec son épouse", précise ce lundi matin le parquet à franceinfo.

Le militaire était affecté à la brigade des transports aériens (BGTA) de l'aéroport Roissy. Les investigations ont été confiées à la Section de recherches de Versailles.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité