Luc Carvounas dans Dimanche en politique : “candidat” pour reconstruire le Parti socialiste

Le député "Nouvelle gauche" du Val-de-Marne Luc Carvounas. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Le député "Nouvelle gauche" du Val-de-Marne Luc Carvounas. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Le député "Nouvelle gauche" du Val-de-Marne Luc Carvounas était l'invité de Dimanche en politique. Interrogé sur une éventuelle candidature pour prendre la tête du Parti socialiste, Luc Carvounas s'est dit prêt à "participer à la reconstruction de cette famille" politique.

Par France 3 Paris IDF/ET

Invité de Dimanche en politique, le député "Nouvelle gauche" du Val-de-Marne Luc Carvounas a indiqué son souhait de s'impliquer dans la reconstruction du Parti socialiste, cinq mois après des élections législatives désastreuses pour le PS.
"Je suis candidat à pouvoir participer à la reconstruction de cette famille", a expliqué Luc Carvounas sur France 3 Paris Île-de-France. "Je l'ai dans les tripes, c'est mon histoire !", poursuit-il.
Depuis le départ annoncé du Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, ex-député de Paris battu en juin dernier, la rue de Solferino est dirigée par une direction collégiale provisoire de 16 membres. Une situation qui doit durer jusqu'au prochain congrès du Parti socialiste, en février 2018.

"Vivre ensemble"

"Notre salut à tous, dans le congrès à venir, sera de dire : 'Est-ce qu'on a envie de vivre ensemble ? Sur quelle ligne politique on veut se porter ?'", analyse Luc Carvounas.

L'ancien maire d'Alfortville voit une possibilité de concilier les différents courants existant au sein du Pari socialiste. "Est-ce qu'on peut définir un corpus commun ? J'y crois et j'y travaille", explique-t-il. Une réflexion qui débouchera d'ailleurs, pour le député socialiste, sur un ouvrage, "fin d'année-début 2018".

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Dans l'arrière-cour du Goncourt des lycéens

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne