• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les “stylos rouges” manifesteront demain à Créteil lors d'une visite d'Emmanuel Macron

Le mouvement des stylos rouges a été lancé en décembre et compte près de 60 000 membres. / © France 3 Paris.
Le mouvement des stylos rouges a été lancé en décembre et compte près de 60 000 membres. / © France 3 Paris.

Ils ont choisi le stylo rouge comme emblème de leur colère. Des enseignants qui ont lancé mi décembre leur mouvement sur les réseaux sociaux s'organisent. Ils prévoient de manifester demain à Créteil en marge d'une visite d'Emmanuel Macron.

 

Par Aude Blacher

Leur mouvement est né dans le sillage des gilets jaunes. Les stylos rouges, ce groupe d'enseignants lancé sur facebook mi décembre compte déjà près de 60 000 membres et compte bien se faire entendre. Pour Nicolas, professeur de français en collège et membre actif, il est temps que les choses bougent. 

Avec les gilets jaunes, le gouvernement est fébrile. C'est le bon moment pour nous de bouger. Il faut enfin que l'on soient considérés dans notre métier. Que nos salaires soient augmentés. On a une formation bac +5 et pourtant nous sommes les cadres les moins payés de France, parmi les professeurs les moins bien payés en Europe.

La hausse des salaires n'est pas la seule revendication des "stylos rouges" qui se plaignent également d'un manque de considération de leur hiérarchie, voir d'une absence de soutien lors de problèmes rencontrés avec des élèves. Et de l'impossibilité de s'occuper au mieux des enfants dont ils ont la charge. 
 

Petit à petit, chacun s'organise au sein de son académie. Ce soir, une assemblée générale est notamment prévue à Paris. Demain, d'autres auront lieu à Créteil et Versailles. L'objectif : réfléchir au meilleur moyen d'action pour se faire entendre par leur ministère de tutelle, en passant outre les syndicats.

On appelle les collègues à nous rejoindre, à se lever, à ne pas avoir peur ni de la hiérarchie ni du reste. A parler ouvertement en leur nom, au nom de tous

Une manifestation est également prévue à Créteil dans la journée alors qu'Emmanuel Macron y est attendu pour inaugurer la maison du handball. Nicolas, professeur, espère que la mobilisation sera importante. 




 

Sur le même sujet

Jean-François Mbaye va porter plainte après avoir reçu des menaces de mort

Les + Lus