Vers un prolongement de la ligne 10 du métro parisien ?

La ligne 10 du métro parisien s'aventurera-t-elle un jour un peu plus à l'est ? C'est en tout cas le souhait de plusieurs élus franciliens, dont la maire PS de Paris Anne Hidalgo et le maire PCF d'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, Philippe Bouyssou. Ils se sont réunis pour défendre le projet.

Le projet, défendu et présenté jeudi par l'association de plusieurs élus d'Île-de-France, prévoit le prolongement d'ici 2027 de la ligne 10 du métro parisien sur cinq stations à partir de la gare d'Austerlitz. C'est en effet là que s'arrête la ligne : trois stations supplémentaires seraient construites dans le sud de Paris, avec des correspondances avec les lignes 6 et 14 du métro et 3 du tramway, et deux stations à Ivry-sur-Seine, commune limitrophe du Val-de-Marne.
Aujourd'hui, pour se rendre dans cette partie de la Petite couronne, il n'y a que la ligne C du RER, qui longe la Seine. Les futures lignes du "Grand Paris Express ne règlent pas ce besoin d'une desserte le long de la Seine en transport en commun", a remarqué Anne Hidalgo, qui qualifie l'éventuel prolongement de la ligne 10 de "salutaire pour tous".

Un coût d'un milliard d'euros

"Le meilleur moyen de réduire la place de la voiture dans l'Île-de-France, c'est quand même de développer les transports en commun", a ajouté Philippe Bouyssou. Il espère également grâce à ce projet "rapprocher" de Paris les villes de banlieue, des territoires selon lui "historiquement servants" de la capitale.

Le coût du projet "est de l'ordre du milliard (...) mais tout ça devra être précisé par les études", a affirmé Christian Favier, président communiste du conseil départemental du Val-de-Marne, également membre fondateur de l'association. Cette association a pour objectif d'accélérer la réalisation de ce prolongement, sur lequel existe "un consensus" selon ses membres.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité