Dans les Yvelines, une nouvelle église va accueillir les fidèles en manque de place

Publié le
Écrit par Marc Taubert avec Antoine Marguet

Les fidèles catholiques de Voisins-le-Bretonneux remplissent les trois églises du secteur qui sont trop petites pour accueillir tout le monde. Le diocèse de Versailles a lancé la construction d'un nouveau lieu qui verra le jour dans 2 ans.

A Voisins-le-Bretonneux, les églises sont loin d'être vides. C'est même le problème inverse qui se pose aux autorités ecclésiastiques : comment accueillir tout le monde ? En réflexion depuis 15 ans, elles se sont décidées à lancer la construction d'un nouveau lieu.

"Le projet comporte cette grande église pour 800-900 personnes mais autour aussi, des locaux paroissiaux qui vont permettre d'accueillir des groupes, des réunions, discussions et aussi un presbytère pour loger des prêtres", explique Mgr Luc Crépy, évêque de Versailles.

Ce projet, d'un coût total de 10 millions d'euros, est financé pour moitié par le diocèse de Versailles (notamment par la vente des bâtiments appartenant à la paroisse), et pour moitié par les dons des fidèles.

"On a aujourd'hui, pour une population de 800 à 1000 personnes qui va à la messe chaque week-end, trois petites églises ce qui nécessite de faire six messes. On ne peut jamais se réunir ensemble. Lors des grandes fêtes, pour Noël ou Pâques, on va souvent au gymnase que la ville nous prête", indique François Hugues Gauthier, responsable du projet.

Ouverture en 2024

Côté architecture, l'église baptisée Saint-Joseph-le-Bienveillant, trouve son origine dans l’Ancien Testament et dans "la symbolique de la Tente de la Rencontre : Dieu occupe l’abside de forme concave tournée vers les hommes qui occupent la nef, de forme ovoïde ; la charpente de la nef s’élève vers l’abside comme une toile de tente", selon le site du projet.

Quant à l’extérieur de l’église, elle sera recouverte "de mosaïques évoquant la permanence du monde minéral à travers l'histoire", poursuit le document.

La première pierre a été posée ce dimanche 16 janvier et l'ensemble sera construit dans un écoquartier. L'église doit voir le jour d'ici à deux ans.