La forêt de Saint-Germain-en-Laye classée “forêt de protection”

Poumon vert à quelques pas de Paris, le forêt de Saint-Germain-en-Laye accueille près de 3 millions de promeneurs par an / © Aude Blacher/ F3IDF
Poumon vert à quelques pas de Paris, le forêt de Saint-Germain-en-Laye accueille près de 3 millions de promeneurs par an / © Aude Blacher/ F3IDF

La forêt de Saint-Germain-en-Laye, véritable poumon vert accueille plus de trois millions de visiteurs par an. Elle vient d'être classée "forêt de protection" par le ministère de l'Agriculture. Un statut très protecteur pour ce massif de 3500 hectares à quelques kilomètres de la capitale.

Par EH/AFP

Le massif forestier de Saint-Germain-en-Laye, à l'ouest de Paris, a été classé "forêt de protection", selon un décret paru cette semaine, a annoncé vendredi le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume.

Forêt de protection

Le décret classe en forêt de protection la majeure partie du massif, presque entièrement domanial, de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, représentant près de 3.500 hectares de forêt, classés sur deux communes des Yvelines (95% sur la commune de Saint-Germain-en-Laye et 5% sur la commune du Mesnil-le-Roi dans les Yvelines.) Ce statut est le plus protecteur pour une forêt. Il est souvent appliqué aux forêts proches des grandes villes, préserve les parties classées "de tout défrichement et de tout nouveau projet d'infrastructure, d'urbanisation ou d'artificialisation qui porteraient atteinte à leur intégrité, sans remettre en cause leur vocation multifonctionnelle".
 
La forêt est se situe sur les communes de Saint-Germain-en-Laye et Mesnil-le-Roi / © Aude Blacher/F3IDF
La forêt est se situe sur les communes de Saint-Germain-en-Laye et Mesnil-le-Roi / © Aude Blacher/F3IDF

Promeneurs, amoureux de la nature, sportifs... La forêt de Saint-Germain-en-Laye est un véritable poumon vert à quelques kilomètres de Paris. Elle  accueille plus de trois millions de visiteurs par an et constitue par ailleurs un espace de production sylvicole.    
    
Le gouvernement a fixé l'objectif "de mettre sous protection forte 250.000 hectares de nouvelles surfaces forestières", a annoncé jeudi la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, lors d'une conférence de presse dans la foulée d'un Conseil de défense écologique.
 
Foret de Saint-Germain-en-Laye / © Aude Blacher/F3IDF
Foret de Saint-Germain-en-Laye / © Aude Blacher/F3IDF

 
  
 

Sur le même sujet

Les + Lus