"Ils ont tout cassé" : un médecin des Yvelines prend sa retraite après le cambriolage de son cabinet

Le Dr Claude Fossé, médecin généraliste depuis 45 ans à Mantes-la-Ville, a mené ce jeudi sa toute dernière consultation. Après avoir découvert "un saccage" dans son cabinet suite à un cambriolage, il a décidé de mettre fin à son activité, entre incompréhension et "dégoût".

Le cabinet médical du Dr Claude Fossé, ce jeudi.
Le cabinet médical du Dr Claude Fossé, ce jeudi. © Y. Dorion / France 3 PIDF

"J’aurais aimé arrêter dans d’autres conditions". Le Dr Claude Fossé, qui exerçait à Mantes-la-Ville (Yvelines), a décidé d’anticiper son départ à la retraite. Une décision prise cette semaine après avoir découvert de lourdes dégradations dans son cabinet, situé dans le quartier des Merisiers.

Lundi, alors qu’il rentre de congés pour passer faire le ménage, il découvre un "désastre". "Ils ont volé, mais très peu de choses, un peu d’informatique, raconte le médecin. Ils ont laissé des seringues, des médicaments… C’est surtout un saccage. Ils ont tout cassé."

C'est ce qui me désespère le plus, c’est gratuit

Dr Claude Fossé

Vitrines brisées, matériel abimé… "Ils ont tout explosé", déplore le Dr Claude Fossé. Le généraliste se souvient aussi avoir retrouvé son cabinet "entièrement couvert de bleu" après le passage des cambrioleurs : "La police m’a expliqué… L’extincteur a été passé, ça permet de retirer toutes les traces."

Le Dr Claude Fossé exerçait depuis 45 ans à Mantes-la-Ville.
Le Dr Claude Fossé exerçait depuis 45 ans à Mantes-la-Ville. © Y. Dorion / France 3 PIDF

Comment expliquer les faits ? "On ne sait pas, c’est ce qui me désespère le plus, c’est gratuit", souligne le médecin, qui dénonce du "vandalisme". Conséquence du cambriolage : le professionnel arrête définitivement la médecine générale : "J’ai 75 ans, je comptais déjà arrêter à la fin de l’année. Mais je ne vais pas tout refaire le cabinet et racheter des meubles pour six mois. Ça me désespère de voir ça."

"J’ai donné 45 ans de ma vie pour soigner les gens ici"

Reste un sentiment d’incompréhension et de "dégoût" : "J’ai donné 45 ans de ma vie pour soigner les gens ici. Je me suis toujours bien entendu avec tout le monde. Bon, ce n’est pas Versailles, mais tout le monde a besoin d’un médecin. De voir qu’on est traité comme ça, ce n’est pas possible. Tous les enfants du quartier, les parents et les grands-parents sont passés dans ce cabinet. J’étais tout seul au début."

J'ai eu beaucoup d’appels de patients, d’anciens patients et de confrères, qui me soutiennent

Dr Claude Fossé

"Il y a de la détérioration depuis quelques années, mais on m’a toujours respecté, poursuit-il. Je n’ai jamais eu de problème, que ce soit avec les jeunes ou les moins jeunes. Si c’était contre moi, il y aurait eu des graffitis ou quelque chose."

Suite au cambriolage, le médecin a retrouvé son cabinet "couvert de bleu".
Suite au cambriolage, le médecin a retrouvé son cabinet "couvert de bleu". © Y. Dorion / France 3 PIDF

"A côté de ça, j’ai eu beaucoup d’appels de patients, d’anciens patients et de confrères, qui me soutiennent, note toutefois le généraliste. Ça me touche."

Pour recevoir ses clients depuis lundi, le Dr Claude Fossé a pu utiliser un local prêté par un confrère, à proximité. "C’est ce que je regrette beaucoup, ma dernière consultation n’a pas eu lieu dans mon cabinet", conclut le médecin, après avoir rangé ses affaires pour la toute dernière fois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers santé société