• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“Se baigner tue”, la mairie d'Achères veut alerter les baigneurs de l'étang des Bauches

© F3
© F3

Plusieurs personnes ont trouvé la mort dans ce plan d'eau, ces dernières années. La ville vient d'installer des panneaux le long de l'étang des Bauches pour rappeler au public la dangerosité de la baignade.

Par France 3 IDF / EB

La baignade est interdite depuis 2014 dans ce plan d'eau mais de nombreux baigneurs continuent de s'y rendre. Le 28 juin dernier, un jeune homme de 21 ans s'est noyé. L'été dernier, un homme de 25 ans qui ne savait pas nager y avait péri et en 2013 un enfant de 12 ans et un jeune de 26 ans s'y étaient noyés.

Pour éviter un nouveau drame, la mairie d'Achères a décidé de lancer une campagne de communication afin d'alerter le public sur la dangerosité du site. Utilisant la signalétique des paquets de cigarettes, des affiches aux images choc, vont être installées aux abords de l'étang et dans les lieux publics. 
© F3
© F3

La Ville tient à rappeler que la baignade en ce lieu est interdite pour plusieurs raisons :

« Malgré sa dangerosité, l'étang est extrêmement fréquenté en période de fortes chaleurs : absence de surveillance, présence de cyanobactéries, risque de noyade et d'hydrocution. Si les Achérois sont les premiers concernés, l'ensemble des usagers de cette plage (notamment les utilisateurs de la ligne A du RER) doivent être mis en garde contre les risques encourus », explique la ville dans un communiqué.
 

Sur le même sujet

Des boues provenant d'une station d'épuration répandues dans les champs créent la polémique dans les Yvelines

Les + Lus