VIDEO Vers de nouvelles mesures pour améliorer la sécurité des manèges

Onze organismes contrôlant les manèges des fêtes foraines en France vont mener un audit sur la sécurité des manèges, suite à l'action de la famille d'une adolescente décédée en septembre après avoir été éjectée d'un wagon d'une attraction.

Le 7 septembre, une jeune adolescente de 13 ans avait été éjectée du wagon d'une"chenille" datant de 1965, dans une fête foraine de Flins-sur-Seine (Yvelines), pour une cause encore inconnue. Après le drame, la famille de la victime avait lancé une pétition pour réclamer une évolution de la sécurité des manèges, jugée insuffisante.

Elle a été reçue lundi matin au ministère de l'Intérieur, où elle a remis les 73.000 signatures de la pétition mise en ligne sur le site change.org.

Lors de cette rencontre, la place Beauvau a annoncé 2 mesures : d’une part le lancement d'un audit des organismes chargés du contrôle des manèges et d'autre part un guide sur la réglementation à destination des pouvoirs publics.

"Ces mesures sont intéressantes, mais il faut aller plus loin, ce n'est qu'un début", a réagi Alexandre Marie, l'oncle de la victime. La famille réclame notamment un contrôle des manèges par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et la mise en place d'un cahier des charges sur la sécurité des manèges avec l'installation de harnais/ceintures sur l'ensemble des structures. Un autre rendez-vous est prévu place Beauvau au printemps, selon M. Marie.

>> Un reportage de Laurence Barbry avec Jean-Yves Blanc