• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Yvelines - Fuite d'un pipeline, des hydrocarbures répandus dans des champs

Un des rus où du pétrole brut s'est répandu après une fuite du pipeline d'Île-de-France. / © Morgane Prévost – France 3 Paris–Île-de-France
Un des rus où du pétrole brut s'est répandu après une fuite du pipeline d'Île-de-France. / © Morgane Prévost – France 3 Paris–Île-de-France

Une fuite de pétrole brut sur le pipeline d'Île-de-France appartenant à Total a été constatée ce lundi 25 février vers 10h 30 au niveau des communes d'Autouillet et Boissy-sans-Avoir dans les Yvelines. Des champs et des fossés les bordant ont été touchés.

Par Marc Taubert avec AFP

Entre 4 et 7 ha de champs ont été touchés par une pollution au pétrole brut ainsi que trois fossés les bordant : les Rû le Lieutel, de Breuil et de la Coquerie, a-t-on appris selon des communiqués du préfet des Yvelines et de Total.
Une fuite d'hydrocarbures a été constatée au niveau de la commune d'Antouillet dans les Yvelines. / © France 3 Paris - Île-de-France
Une fuite d'hydrocarbures a été constatée au niveau de la commune d'Antouillet dans les Yvelines. / © France 3 Paris - Île-de-France
Une fuite a été localisée sur le pipeline d'Île-de-France ce dimanche 24 février, au niveau des communes de Vicq, Boissy-sans-Avoir et Autouillet. Une alarme a été déclenchée vers 22h 35, sans qu'il soit encore possible de déterminer l'origine de l'incident.

L'entreprise a stoppée les flux d'hydrocarbure dès que l'alarme a été enclenchée, précise-t-elle par communiqué. 20 sapeurs-pompiers d'une cellule spécialisée (la CEllule anti-POLlution, CEPOL) ont été déployés pour endiguer la fuite.
 

Un précédent en 2014

Le pipeline d'Île-de-France, le PLIF, va du Havre à la raffinerie de Grandpuits, en Seine-et-Marne et fait 50 cm de diamètre. Une fuite avait déjà eu lieu en mai 2014 en Normandie, près de la ville portuaire.
Contactée, l'entreprise affirme qu'elle ne laissera pas les riverains sans aide et qu'elle assurerait la dépollution du site touché "dans un délai qui serait probablement de quelques semaines".

La fuite en images :

"On est parti pour plusieurs mois d'opération", a quant à lui assuré le directeur de cabinet du préfet, Thierry Laurent. "Il faudra sans doute plusieurs semaines pour excaver le pipeline", enfoui sous terre, puis construire des fossés autour des zones polluées, a précisé M. Laurent.

"À terme, il faudra sans doute excaver l'ensemble des terres polluées" qui appartiennent à deux agriculteurs de Boissy-sans-Avoir, a-t-il ajouté.

Le groupe pétrolier a par ailleurs présenté ses "excuses" aux riverains pour les "désagréments" causés par l'incident et assuré qu'il "prendra à sa charge la remise en état des terrains affectés".

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, se rendra sur les lieux mercredi 27 février à 15h.

Voir le reportage sur cette fuite d'hydrocarbure :
Fuite d'un pipeline dans les Yvelines, des hydrocarbures répandus dans des champs
Intervenants : Cdt Jean-Christophe Etcheberry, service départemental d'incendie et de secours 78; Thierry Laurent, directeur de cabinet du Préfet des Yvelines - France 3 Paris - Île-de-France - Floriane Olivier, Morgane Prévost et Élisabeth Dubos

Sur le même sujet

Suspendus, fixés sur un poteau... Installation des avions au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

Les + Lus