Cet article date de plus de 8 ans

Drame de Vertou : la mère aurait tué sa fille de 2 ans

La mère de famille de 36 ans, dont le corps a été retrouvé lundi dans un pavillon de Vertou, aurait entraîné sa fille avec elle dans la mort, selon les premiers résultats de l'enquête. 
Le pavillon où s'est déroulé le drame
Le pavillon où s'est déroulé le drame © K.Langlais / F3 PdL

L'autopsie pratiquée cet après-midi sur les corps des deux victimes retrouvées dans le pavillon de Vertou lundi après-midi ont permis aux enquêteurs d'établir le scénario probable du drame.  

La mère aurait tué sa fille de deux ans avant de mettre fin à ses jours.
L'examen médico-légal a en effet révélé que l'enfant était morte étouffée.  
Quant à la mère, ce sont des coups à l'arme blanche qu'elle se serait portés elle-même qui sont la cause de son décès. 

Ces éléments corroborent les constatations faites par les pompiers et les gendarmes dans le domicile des deux victimes. 
La petite fille avait été retrouvée sans vie étendue dans son lit. Le corps de la mère ensanglanté a été retrouvé dans la baignoire.

C'est le père de famille qui avait donné l'alerte.
Il est donc ce soir hors de cause. C'est ce qu'a confirmé en fin d'après-midi Brigitte Lamy, la procureure de la République de Nantes. 
Sa garde à vue, qui a commencé lundi à 19 heures dans les locaux de la gendarmerie de Rezé, sera levée dans la soirée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers