Manif anti-“Mariage pour Tous” : des élus ligériens en seront dimanche

A Paris, lors de la manif du 17 novembre 2012 / © PIERRE VERDY / AFP
A Paris, lors de la manif du 17 novembre 2012 / © PIERRE VERDY / AFP

Maires, députés, sénateurs... la manif anti-"Mariage pour Tous", prévue dimanche à Paris mobilise les politiques en Pays de la Loire.

Par FB - XC - AFP - curation du web

  • Le sénateur UMP Bruno Retailleau, également président du Conseil Général de Vendée, sera dans le cortège "comme élu, comme citoyen et comme père de famille et (j’)appelle les Vendéens à se mobiliser, en rejoignant massivement les rangs des manifestants. Plus nous serons nombreux et plus nous aurons des chances de faire reculer le gouvernement.", écrit-il sur son blog.
  • Un autre vendéen fera le déplacement : Philippe de Villiers, son prédécesseur à la tête du département vendéen.
  • Marc Laffineur, le député de Maine-et Loire se mobilise également et sera dans le cortège parisien dimanche. A l'instar de Bruno Retailleau, il a organisé des soirées-débats sur le thème du Mariage pour Tous.
  • Gilles Bourdouleix ne sera pas dans le cortège (pour raisons personnelles) mais le président du CNI, maire de Cholet, est le porte-parole de son groupe à l'Assemblée Nationale sur ce projet. Il est également l'un des maires signataires du Collectif "Maires pour l'Enfance".
Le collectif appelle tous ses signataires à défiler dimanche. Parmi eux : Alain Leboeuf, maire de Rocheservière et Danielle Rival, maire UMP de Batz-sur-Mer. Dans ce collectif, 18 378 élus ont signifié leur opposition au projet de loi "Mariage pour tous" 

Au niveau national, Jean-François Copé, le président de l'UMP, a mobilisé ses troupes pour cette manif, un appel qui est toutefois loin de faire l'unanimité au sein de son parti.
Marine Le Pen a, pour sa part, annoncé lundi que le FN "n'appelle pas à manifester. En revanche, des élus, des militants et des sympathisants du FN ont exprimé leur désir de manifester."

Selon un sondage Ifop publié mardi pour le magazine Pèlerin, les Français restent très majoritairement (60%) favorables au mariage homosexuel même s'ils considèrent que c'est une question "secondaire".

Dans le Grand Ouest - où 500.000 tracts ont été distribués - 205 cars ont été affrêtés pour rallier la capitale. Les opposants au projet de mariage homosexuel espèrent des centaines de milliers de personnes dimanche à Paris. Sans avancer de chiffre, les organisateurs espèrent "faire au moins aussi bien" que les 100.000 personnes réunies contre le projet le 17 novembre, a déclaré Frigide Barjot, l'humoriste catholique, à l'initiative du mouvement anti-Mariage pour Tous. Les manifestants sont appelés à défiler en bleu, blanc, rose...




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus