• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Jean-Pierre Dick perd la quille de son voilier

Jean-Pierre Dick / © François Gabart
Jean-Pierre Dick / © François Gabart

Le voilier de Jean-Pierre Dick, Virbac-Paprec 3, en 3e position dans le Vendée Globe, a perdu sa quille dans le nord-ouest des îles du Cap Vert dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé son équipe, précisant que le skipper était sain et sauf

Par ChT / AFP

Virbac-Paprec 3 a perdu sa quille (bulbe et voile) lundi vers 23h45 (heure française), ajoutant que Dick avait "stabilisé la situation". "Le bateau est à l'endroit, ballasts remplis, et navigue à 8 noeuds vers les Acores".

"Je naviguais tribord amure (ndlr: le vent souflant de la droite) avec la grand-voile avec un ris et le solent dans 20 noeuds de vent", a expliqué le skipper de Virbac-Paprec 3. "J'étais à l'intérieur quand un grain est arrivé. Je suis sorti pour régler les voiles. A ce moment-là, j'ai entendu un grand bang". "Virbac-Paprec 3 est parti au lof (ndlr: remonté brutalement dans le vent) et s'est couché violemment, a-t-il poursuivi. J'ai choqué l'écoute de grand-voile et ensuite le solent (foc, voile d'avant). Je l'ai roulé".
Dick a ensuite indiqué qu'il avait "rempli l'ensemble des ballasts pour stabiliser le bateau".

"Je fais route vers les Açores à 8 noeuds avec 2 ris dans la grand-voile et la trinquette (petit foc). La situation est stabilisée et je pense qu'il n'y
a aucun risque de chavirage. Mon rêve de podium sur le Vendée Globe vient de couler subitement".

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus