• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Aizenay en Vendée, découverte d'un corps en partie carbonisé

La gendarmerie scientifique était sur place ce dimanche matin / © Olivier Quentin/France 3 Pays de la Loire
La gendarmerie scientifique était sur place ce dimanche matin / © Olivier Quentin/France 3 Pays de la Loire

Un agriculteur a découvert hier dans son champ un corps partiellement carbonisé. La gendarmerie scientifique est encore sur place ce dimanche matin.

Par Xavier Collombier (@xawa sur Twitter) avec AFP et équipe TV en Vendée

Une main sortait du sol

Hier samedi en fin de matinée un agriculteur a découvert un corps carbonisé dans son champ. Il a remarqué une main qui sortait du sol et a aussitôt prévenu les gendarmes.

DMCloud:37653
La gendarmerie scientifique explique son travail

Interview réalisée par Olivier Quentin et Thierry Poirier

Le point presse du procureur

Hervé Lollic, le Procureur de la République de la Roche sur Yon, dans un point presse était formel : " cela a tout l'air d'une affaire criminelle (..) on va faire parler la science".
DMCloud:37655
Un cadavre retrouvé dans un champ de Vendée


Gendarmerie scientifique encore sur place ce matin

Comme l'a constaté sur place notre reporter, Olivier Quentin, les techniciens en investigation criminelle ont travaillé toute la nuit et ce matin continuaient à opérer leurs prélèvements. La gendarmerie scientifique a prévu de quitter les lieux en début d'après-midi.

Pour le Procureur de la République de la Roche sur Yon "cela a tout d'une affaire criminelle". / © Olivier Quentin / France 3 Pays de la Loire
Pour le Procureur de la République de la Roche sur Yon "cela a tout d'une affaire criminelle". / © Olivier Quentin / France 3 Pays de la Loire

Maintenant l'autopsie

Le cadavre de l'homme retrouvé va maintenant être autopsié. De sources proches de l'enquête la piste d'un règlement de compte criminel serait explorée.

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus