Pays-de-la-Loire : le ralentissement économique épargne les transport collectifs

Ralentissement économique, les transports individuels en panne, les transports collectifs en hausse dans les Pays-de-la-Loire / © Philippe Huguen / AFP
Ralentissement économique, les transports individuels en panne, les transports collectifs en hausse dans les Pays-de-la-Loire / © Philippe Huguen / AFP

L'hiver qui se termine a été rude pour le transport routier, celui des marchandises en particulier, mais pas pour le transport collectif des voyageurs qui affiche une croissance régulière pour le train et l'avion

Par Christophe Turgis

C'est ce qui ressort de la note de conjoncture publiée par la direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement des Pays-de-la-Loire.

La crise économique touche différemment le secteur des transports dans les Pays-de-la-Loire. Renchérissement du carburant, baisse d'activité industrielle, efforts des politiques publiques sur les mobilités alternatives au tout voiture, préoccupations environnementales, les habitants de la région continuent de se déplacer, mais différemment.

Le transport individuel des personnes ralenti également avec la baisse des ventes de voitures neuves et le tassement des trafics autoroutiers.
Le recours aux transports collectifs progresse rapidement. Les réseaux de transports publics urbains, les TER, et les dessertes aériennes enregistrent des records de fréquentation ces derniers mois.

Transport individuel en berne
Du côté du repli, le transport des marchandises. Les flux de poids lourds ont reculé sur les autoroutes de la région et le trafic du port de Nantes et Saint-Nazaire s'est de nouveau contracté, les importateurs de gaz naturel délaissant le pont d'entrée de Montoir-de-Bretagne.
Sur les douze derniers mois le nombre des camions aux péages des autoroutes à baissé de 2,6%.

En février 2013, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 4,2% par rapport au même mois de 2012. C'est le 16ème mois de repli consécutif, la période de baisse la plus longue depuis 20 ans. Pour les particuliers, cette baisse est même de 15% ! Ce sont les flottes d'entreprise qui viennent amortir la chute des ventes.

Transports collectifs en hausse
Du côté de ce qui progresse, on trouve les transports publics urbains, les TER et les avions. Les trois principaux réseaux de transports publics, Nantes, Angers et Le Mans enregistrent une progression de 5,3% en février 2013 par rapport à février 2012. Avec 15,4 millions de voyageurs. Sur une année la progression est de 4,7%.
Pour le transport ferroviaire, si le trafic des TGV est en stagnation à peine positive (les entreprises, diminuent les voyages d'affaires), les trains régionaux tirent, eux, leur épingle du jeu. C'est la vingtième année de hausse consécutive ! Avec +15% en 2012 !
Et du côté de l'avion, même chose, avec la clientèle des vols réguliers en pleine ascension. Février 2013 dépasse  février 2012 de 5,6%. C'est le meilleurs mois de février jamais enregistré à Nantes-Atlantique. En cumul annuel le fréquentation globale de l'aéroport est de +12%.

On meurt moins sur les routes
Conséquence inattendue, les accidents de la route en février 2013 dans les Pays-de-la-Loire sont à leur plus bas niveau depuis... la seconde guerre mondiale ! 8 morts malgré tout, soit 60% de moins qu'en février 2012. Même si la "sinistralité routière" baisse sur un an, -15%, 212 personnes ont perdu la vie sur les routes des 5 départements ligériens.


Télécharger le document de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement des Pays de la Loire


Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus