Foot-ball : Journée cruciale pour le Mans FC

Publié le Mis à jour le
Écrit par Evelyne Jousset
Le Mans FC : les spectateurs mancaux en colère le 15 mars contre Nîmes
Le Mans FC : les spectateurs mancaux en colère le 15 mars contre Nîmes © Maxppp

Dimanche le président du club Henri Legarda a annoncé qu'il ne pourrait pas continuer l'exploitation au-delà du mois de mars sans apport financier extérieur. La fin du mois est là

Plan d'urgence pour le Mans FC

Cette annonce aura, peut-être, permis d'accélérer les négociations dans la coulisse, car il est inconcevable d'imaginer la fin du Mans FC. On apprend donc, que Veolia pourrait apporter des fonds pour renflouer le club. C'est ce mercredi lors du conseil d'administration, en fin d'après-midi, que selon le maire du Mans "s'il y a accord avec les actionnaires, le repreneur potentiel sera Claude Hervé", un chef d'entreprise manceau. M. Hervé monterait alors, avec des partenaires, un dossier de reprise.

Claude Hervé n'est pas un inconnu

Homme d'affaires, il  a déjà participé il y a une dizaine d'années au sauvetage du MSB Le Mans, le club de basket de la ville, alors en crise, en y associant la Compagnie fermière de services publics (branche locale de Veolia). Veolia qui est de nouveau sollicité pour le club de football. M. Hervé "a la confiance de l'ensemble des acteurs économiques", a souligné M. Boulard.  

Rapide passation de pouvoir

M. Legarda pourrait passer la main lors de ce conseil d'administration, et céder ses part à l'euro symbolique, avec un préalable que la pérennité du club soit assurée et que les engagements pris auprès de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du foot français, soit respectés. Ce rachat de parts pourrait s'effectuer si l'investisseur apporte 3 millions d'euros et si la ville verse deux millions pour la Pincenardière (centre administratif et sportif du club) comme elle s'y est engagée.

Si cette opération échouait, le club serait en cessation de paiement et le dépôt de bilan pourrait intervenir dès jeudi. 

Récit Pierre Lawless 



( source AFP )

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.