Le Mans FC un accord enfin trouvé pour la reprise, le spectre de la faillite s'est-il évaporé ?

Claude Hervé nouveau patron du Mans FC ? / © France 3 Maine
Claude Hervé nouveau patron du Mans FC ? / © France 3 Maine

Hier soir un accord de reprise a été trouvé. Claude Hervé et Véolia auraient élargi leur tour de table. Le Mans FC n'est pas encore totalement sauvé de la faillite. Voilà pourquoi.

Par Xavier Collombier

Un communiqué lapidaire

 / ©
/ ©


La satisfaction des politiques

L'accord de reprise n'est pas encore formalisé, ni approuvé par le conseil d'administration. "La formalisation est en cours et ce document, après approbation, sera soumis jeudi pour validation au Conseil d'administration du Mans FC" précise le Club dans un communiqué.
Pour autant, dés hier soir, le Maire du Mans Jean-Claude Boulard faisait part de sa satisfaction. "C'est une étape importante. J'ai une pensée pour les joueurs et les fournisseurs du club. Tout est question de sport maintenant."
Le Ministre de l'agriculture, lui aussi dès hier soir réagit sur son fil Twitter. L'élu sarthois comme de nombreux acteurs dans ce dossier pousse un "ouf" après plus d'un mois de rebondissement dans ce qui est était devenu la saga "Le Mans FC". 

Ce que l'on sait de l'accord

  • Henri Legarda (55% du capital) cède ses parts pour un euro symbolique.
  • Claude Hervé pilote le dossier de reprise
  • Le déficit est évalué à 14,6 millions soit le double de ce qui était annoncé par H Legarda.
  • Claude Hervé et ses associés du groupe Véolia investiront plus que 5 millions d'euros. Pour couvrir le passif des fonds supplémentaires ont du être trouvés.

Rien n'est encore joué

Les supporters sarthois ont appris ces derniers mois à être prudents sur ce dossier. Hier soir, le sentiment général était à la satisfaction tout en mesure.
Les supporters le savent, l'étape essentielle pour finir la saison est l'approbation, jeudi, de l'accord par la Fédération et les gendarmes financiers du foot français de la DNCG. 
Hier soir l'AFP, citait une source proche du dossier. Selon nos confrères, Le Mans FC aurait besoin d'un million d'euros par mois pour finir la saison en Ligue 2.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus