• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans FC : la reprise du club attendra quelques jours de plus pour Claude Hervé

Le Mans FC : les spectateurs mancaux en colère le 15 mars contre Nîmes / © Maxppp
Le Mans FC : les spectateurs mancaux en colère le 15 mars contre Nîmes / © Maxppp

Le 30 avril était présenté comme une date couperet dans la promesse de vente. Claude Hervé reporte de quelques jours sa décision.

Par Willy Colin (Twitter @Willy_Colin)

La clause de rétractation


LA promesse de vente du club signée le 17 avril dernier comportait une clause de rétractation en cas d’échec du tour de table pour les repreneurs. Ce 30 avril était annoncé comme une date couperet. Il n’en est rien !

Certains prédisaient un mardi noir pour le football manceau. D’autres au contraire attendaient la confirmation d’une reprise du club par le pool d’actionnaires (avec l’homme d’affaires Claude Hervé).

Ce matin, il semblerait que ce soit une troisième voie qui ait été suivie : attendre quelques jours avant de se prononcer.

Il ne serait pas question de jeter l’éponge tout de suite. D'après nos informations, les repreneurs ont désormais les yeux rivés sur les résultats des « Sang et Or ». Ce serait même devenu un élément important de l’aide à la décision.

Les résultats sportifs vont compter 

Sur ce plan, il y a eu la défaite cinglante face à Guingamp 6 - 1 et puis le score vierge 0 - 0 à domicile vendredi dernier devant Arles-Avignon. Les manceaux ont entre temps changer de coach. Pas de quoi remonter la pente – Le Mans pointe à la 18ème place – Et il ne reste que quatre rencontres. Le scénario d’une descente en Nationale est possible.  Cet aléas avait été un temps envisagé par les candidats à la reprise. Ne serait-ce plus le cas aujourd’hui ?

Une réunion avec les protagonistes s’est tenue hier soir au Mans. Y participaient les investisseurs potentiels ainsi que les représentants de la mairie, du conseil général et du conseil régional.

Claude Hervé dispose de 5 M€ pour racheter le club, il en manque 5 autres pour tirer d’affaire le Mans FC. Une expertise des comptes avait révélé un déficit abyssal de 14,5 M€ alors que le patron du club Henri Legarda avait lui annoncé un trou de 7,5 M€.

Qui va donc prendre en charge ces fameux 5 M€ ? Claude Hervé lui-même, pour une petite partie de la somme ; le reste revenant au groupe Vinci (gestionnaire des installations du MMArena) ou encore à des investisseurs jusqu'ici inconnus.

La "production Le Mans FC" joue en tout cas les prolongations en rajoutant un ou plusieurs feuilletons à la saga.
Claude Hervé nouveau patron du Mans FC ? / © France 3 Maine
Claude Hervé nouveau patron du Mans FC ? / © France 3 Maine

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus