• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes interdit de recruter la saison prochaine

Franck et Waldemar Kita lors de la remontée de Nantes en ligue 1, le 17 mai 2013 face à Sedan à La Beaujoire / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Franck et Waldemar Kita lors de la remontée de Nantes en ligue 1, le 17 mai 2013 face à Sedan à La Beaujoire / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

La Tribunal Arbitral du Sport a rejeté l'appel du FC Nantes et de son attaquant guinéen Ismaël Bangoura dans le litige qui les opposait au club émirati Al Nasr Sports.

Par Fabienne Béranger

Selon la décision de la FIFA, Ismaël Bangoura devra "solidairement avec le FC Nantes, payer une indemnité de 4 500 000 millions à Al Nasr Sports Club pour rupture unilatérale de contrat sans juste cause au cours d’une période protégé" explique le Tribunal Arbitral du Sport qui vient de rendre sa décision, rejetant l'appel du club nantais et de l'attaquent guinéen.

Le Al Nasr Sports Club avait demandé que soit augmenté le montant de l'indemnité demandée à Ismaël Bangoura et au FC Nantes. Une demande également rejetée en appel.

Le FC Nantes est "interdit de recruter de nouveaux joueurs pendant les deux périodes de transfert complètes suivant la notification de la décision FIFA" poursuit le TAS dans un communiqué de presseUn coup dur pour le club qui remonte en ligue 1 la saison prochaine. Le FC Nantes envisagerait cependant de faire appel de cette nouvelle décision auprès d'un tribunal suisse. Reste à savoir si cet appel serait lui aussi suspensif, ce qui permettrait alors aux Canaris de recruter lors des mercatos d'été et d'hiver.

Impossible de savoir pour le moment si cet appel est suspensif tant que le tribunal fédéral de Suisse ne l'a pas validé.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus