Rubber Duck : les déambulations du gros canard jaune de Florentijn Hofman

Rubber Duck lors de son départ du port de Hong Kong le 09 juin 2013 / © RICHARD A. BROOKS / AFP
Rubber Duck lors de son départ du port de Hong Kong le 09 juin 2013 / © RICHARD A. BROOKS / AFP

Rubber Duck a fait, ou plutôt, a tenté de faire sa première apparition lors d'Estuaire 2007. Après plusieurs crevaisons, le projet avait été abandonné avant d'être relancé dans différents lieux à travers le monde et surtout sous plusieurs formats, tous plus petits.

Par Fabienne Béranger

Rubber Duck est né en juin  2007 dans sa version large : 26×20×32 m et là... le couac ! Destiné à être exposé en différents lieux le long de l'estuaire de la Loire entre juin et septembre, sa mise à l'eau est finalement abandonnée en juillet à cause de nombreuses difficultés rencontrées dont les crevaisons à répétition...

Loin de se décourager, Florentijn Hofman en crée plusieurs versions en tailles différentes de 6m à 16,5m de haut et promène son palmipède à travers le monde : Allemagne, Brésil, Japon, Australie...

Début mai ce sont les Hongkongais qui ont pu accueillir dans leur port, un Rubber Duck de 16,5 mètres. Deux semaines plus tard, le palmipède n'a pas résisté à une soudaine envie... de se dégonfler comme ne manquera pas de le rapporter le Guardian, avec un humour so british.

Le Guardian rapporte les déboires de Rubber Duck / © Capture d'écran du site du Guardian
Le Guardian rapporte les déboires de Rubber Duck / © Capture d'écran du site du Guardian

Cela n'empêchera pas Rubber Duck de créer un engouement de la part des Hongkongais et des touristes de Chine Populaire pendant cinq semaines.
Mais il va également créer des remous, non pas dans le port de Hong Kong, mais sur internet.

En effet, les internautes se sont amusés à faire un mashup de la célèbre photo de Jeff Widener représentant un étudiant chinois tenant d'arrêter les chars de l'armée chinoise en 1989 sur la place Tiananmen.

 / © Capture d'écran du site blogs.artinfo.com
/ © Capture d'écran du site blogs.artinfo.com

Une photo viralisée à l'occasion de la célébration des événements de Tiananmen, en rébellion contre les autorités communistes qui ont bloqué sur internet toute recherche sur la date du 4 juin ou des mots tels que "Tiananmen" ou "bougie".

Les autorités chinoises doivent donc voir d'un bon oeil le départ du palmipède vers d'autres cieux. Il a quitté le port de Hong Kong ce dimanche pour Pittsburgh aux Etats-Unis. 

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus