Chantal et Gérard Cosson, les pieds dans la Loire à vélo à Gien

© Christophe Turgis
© Christophe Turgis

Sylvie n'a pas eu besoin de compter les moutons qui pâturent dans le camping pour s'endormir dans l'une des roulottes de Chantal et Gérard Cosson à Gien, roulottes et toue cabanée, pour que les cyclistes de passage vivent pleinement au bord, et sur, le fleuve des rois.

Par Christophe Turgis

La rencontre

DMCloud:89891
Chantal et Gérard Cosson, les pieds dans la Loire à vélo à Gien (45)
Vues sur Loire à vélo




Le pont Anne de Beaujeu

Quand on arrive à Gien à vélo en descendant le fleuve par la rive droite, on ne peut pas manquer de s'arrêter un instant pour observer le panorama qui s'offre au randonneur sur la rive opposée. Le sable blond de la rive, l'eau bleue du fleuve, les arbres taillés au cordeau devant les façades de ces imposantes constructions de brique rouge aux ornements de tuffeau.

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis


On accède à la ville par un pont massif, le pont Anne de Beaujeu, en dos d'âne et curieusement dissymétrique. Il date de 1734, on le voit tel qu'il a été construit, l'éclairage public est intégré dans le parapet de pierre, ainsi, aucun candélabre ne vient perturber ce paysage typique de la Loire.


L'art du feu

Une fois le pont passé, en prenant le quai sur la gauche on peut rejoindre le musée de la faïence de Gien. Une activité industrielle traditionnelle de la ville depuis 1821. On la doit à, Thomas Edme Hulm, un Anglais venu s'installer à Gien pour y créer une faïencerie. On y fabriquait des copies de pièces anciennes, à prix abordables, façon anglaise. Comme quoi les délocalisations ne datent pas d'aujourd'hui !
 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis

Depuis la ville cultive cet art du feu, la faïence de Gien s'est imposée avec un style particulier, elle est connue dans le monde entier. Les décors ont évolué, les scènes de chasse ont disparu au profit de motifs floraux.  Un musée situé à l'entrée de la manufacture retrace cette histoire locale.

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis
Des plaques en faïence pour honorer les morts pour la France / © Christophe Turgis
Des plaques en faïence pour honorer les morts pour la France / © Christophe Turgis
 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis


En savoir plus sur :

Le pont Anne de Beaujeu 
L'histoire de la faïence à Gien 
Le musée de la faïence de Gien 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus