Hellfest dans Zone Interdite : près de 50 000 signataires pour des excuses publiques de M6

© eric guillaud
© eric guillaud

La barre des 50 000 signataires de la pétition demandant des excuses à M6 pourrait être franchie ce mercredi, juste avant la diffusion d'un nouveau numéro de Zone Interdite ce soir.

Par Fabienne Béranger

Mercredi 24 juillet, Zone Interdite propose un reportage sur le Hellfest ou plutôt ... comment le Hellfest est censé être perçu par les riverains du festival. 

"Des hordes de zombies gothiques déferlent sur la ville", "La petite cité (Clissson, NDLR) se transforme en décor de film d'horreur", "Croix chrétiennes à l'envers, brûlées, des têtes de mort, provocation satanique, il plane une ambiance étrange", voici quelques-unes des petites phrases distillées tout au long du magazine de M6 et qui ont exacerbé la colère des sympathisants du Hellfest.

Florian Silwa est, avec Alison Couteau, à l'origine de la pétition qui circule sur le web et qui réclame des excuses publiques de la part de M6.. Il gravite depuis de nombreuses années dans le milieu musical et principalement métal, ayant été organisateur de concerts sur Paris mais également attaché de presse. Nous lui avons posé quelques questions au sujet de cette pétition.

Etes-vous fan de métal, adepte du Hellfest ou seulement un téléspectateur qui n'aime pas voir la réalité travestie?​

Principalement, dans le cas qui nous occupe aujourd'hui, un téléspectateur qui refuse qu'on pervertisse la réalité pour des raisons d'audimat en stigmatisant une communauté musicale qui a cure d'être montrée du doigt depuis tant d'années. Je suis fan de musique d'une manière générale, pas exclusivement métal, j'ai été élevé à Janis Joplin et aux Doors. Je suis également musicien et pour l'anecdote ai même joué au Hellfest avec mon groupe de l'époque, il y a quelques années de ça. Je ne suis pas un adepte du Hellfest, je me rends chaque année sur beaucoup d'événements musicaux, le Hellfest faisant partie de la longue liste de festivals français devenus incontournables au même titre que les Vieilles Charrues, les Francofolies, les Eurockéennes ou, pour rester dans le domaine du métal, le Sonisphere depuis quelques années.

Pourquoi avoir fait cette pétition : vous étiez sous le coup de la colère,  pour faire le buzz ou vraiment inciter M6 à présenter des excuses ?

La paternité de la pétition revient à Alison Couteau qui, choquée par cette émission, a décidé d'agir. J'ai été touché par sa démarche et lui ai proposé de l'aider vu l'ampleur prise par la pétition en l'espace de quelques jours. Pour ma part, c'est plus un ras le bol que de la colère. Le métal en France est montré du doigt par quelques "soit disant" bien pensants depuis longtemps déjà. La musique est tellement formatée dans les médias nationaux que certains styles n'ont pas le droit de citer. Certains médias ont pourtant œuvré pour faire évoluer les mentalités, je pense notamment au Petit Journal de Canal + ou encore Tracks (Arte).
Mais je crois que c'est tout de même une des premières fois que les propos rapportés sont aussi violents et insultants. Alors oui, nous avons bien l'intention d'aller au bout de cette démarche et d'obtenir des excuses de la part de M6. Ça ne changera certainement pas la face du monde, encore une fois le mal est fait, mais si cette pétition pouvait éviter à certains autres journalistes de s'enfoncer dans ce genre de dérives, alors notre mission sera accomplie. Le journalisme doit servir à dépeindre les choses de la manière la plus objective possible, afin de laisser le libre arbitre au téléspectateur, pas de pervertir la réalité.

Imaginez-vous M6 revenir sur ce qui s'est dit dans Zone Interdite, sur le fond et/ou la forme ?

Nous y comptons bien ! Et croyez moi si M6 décide un jour de faire une véritable émission sur le thème du métal, ils auront l'occasion de réaliser que la communauté métal est composée de personnes ouvertes d'esprit qui seront les premiers à les aider dans leur démarche journalistique. Mais stop au voyeurisme et à l'amateurisme. J'ai 37 ans, père de 2 enfants, je refuse d'entendre ce genre de propos concernant une communauté que je connais par cœur et qui est à l'opposé de ce que ce "reportage" dépeint.

Vous imaginiez recueillir  50000 signatures aussi rapidement ?

Je pense qu'Alison n'y croyait pas du tout mais j'avoue être loin d'être étonné. La communauté métal est comme une grande famille, extrêmement soudée et ce n'est malheureusement pas le premier heurt médiatique. C'est une communauté underground de fait, n'ayant que très rarement l'ouverture des grands médias et ça ne fait que décupler sa solidarité. Mais nous sommes à un tournant, les choses évoluent et il est temps que des médias de grande audience comme M6 en prennent conscience. Quand je vois l'engouement autour de la pétition, le nombre de requêtes d'interviews reçus par des médias de grande envergure, j'ai la sensation que beaucoup ont conviction que les limites ont été dépassées et tiennent chacun à leur manière à rétablir un semblant de vérité.

Maintenant que les 50 000 signatures sont (quasi) atteintes, c'est quoi la suite ?

La suite c'est de ne surtout pas s'arrêter là ! La pétition va continuer de grossir, c'est une évidence et c'est aussi grâce à vous médias. Une fois atteint un certain seuil, cette pétition sera portée devant les instances audiovisuelles et également au Ministère de la Culture. Que les choses soient claires, nous attendons un message fort de la part de M6. Tout le monde à le droit à l'erreur, encore faut-il savoir le reconnaître. L'émission étant rediffusée demain soir, c'est peut être justement pour eux la bonne occasion à saisir.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus