FC Nantes : un match à huis clos avec sursis

La commission d'appel de la Fédération Française de Football a annoncé qu'elle annulait l'amende infligée au FC Nantes.

L'envahissement finale du terrain après la victoire libératrice
L'envahissement finale du terrain après la victoire libératrice © Capture d'écran Bein Sport
La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel, la LFP, avait en première instance infligé une amende de 25.000 euros au FC Nantes, pour "usage d'engins pyrotechniques et envahissement du terrain à l'issue de la rencontre" Nantes-Sedan du 17 mai lors de la 37e journée de ligue 2.

Cette amende a été annulée par la commission d'appel de la FFF, réunie mercredi dernier, et remplacée par un match à huis clos avec sursis.

De son côté, le Stade Lavallois devra payer 5 000 euros en lieu et place de l'amende de 20 000 euros dont 10 000 avec sursis que le club aurait dû débourser pour "usage d'engins pyrotechniques et envahissement du terrain à l'issue de la rencontre" Laval -  Châteauroux lors de  la 38ème journée de ligue 2.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc nantes football sport