• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Gabriel Le Noblet, la Maison du Passeur à Savonnières

© TGA
© TGA

Avant le pont, c’est d’ici que l’on reliait les deux rives du Cher. Ici, Sylvie rencontre Gabriel Le Noblet. Avec ses deux associées ils ont redonné vie à cette Maison du Passeur au tout début de cet été.

Par Xavier Selva avec Claude Bouchet

La rencontre

Gabriel Le Noblet, la Maison du Passeur à Savonnières (37)
Vues sur Loire à vélo


Un lieu d’accueil historique


Tandis que la maison était abandonnée de longue date, Gabriel, Anna et Nathalie ont convaincu la municipalité de la réhabiliter entièrement pour en faire une galerie d’art et d’artisanat ainsi qu’un lieu de petite restauration. Presqu’un retour aux sources puisque cette maison du XVIIIe fut une auberge dans sa première vie.
Aujourd’hui, elle reprend du service en accueillant une belle dizaine d’artisans d’art et d’artistes. D’ailleurs, à l’étage, l’espace des expositions temporaires est consacré cet été à la petite reine sous toutes ses formes.
Déjà incontournable, la Maison du Passeur a trouvé son public parmi les cyclotouristes. Sylvie et son vélo ne pouvaient donc pas faire autrement que s’arrêter ici, pile sur le parcours de la Loire à vélo, même s’il s’agit d’un léger détour en bord de Cher.

Pendant l’été, la Maison du Passeur est ouverte tous les jours de 9h30 à 20h30
58, rue Principale à Savonnières 02 47 42 1904

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus