• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Maine-et-Loire : l'invasion du Xénope, le batracien de laboratoire colonise l'Anjou

Xénope cueilli à la sortie de la mare. / © Eric Aubron
Xénope cueilli à la sortie de la mare. / © Eric Aubron

Le batracien d'Afrique du sud colonise les cours d'eau. Attention invasion. Le xénope n'est pas arrivé ici par hasard.

Par Xavier Collombier

L'origine de l'invasion

Le xénope un batracien originaire d'Afrique du sud était élévé jusque dans les années 80 dans les Deux-Sèvres. Ils étaient revendus à des laboratoires pour effectuer des tests de grossesse. Des tests "consistant à introduire de l'urine de femmes dans l'ovaire de la femelle xénope. Si celle-ci pondait dans les 24 heures, le test de grossesse était positif. Les méthodes ayant été modernisées, l'élevage a disparu. Mais pas les xénopes." Comme l'indique le journal Le Monde dans sa chronique scientifique en ligne.

Les affluents de la Loire colonisés

Repéré en 1998 dans le Thouet, la colonisation du xénope ne cesse de progresser.
L'animal est particulièrement invasif :
  • porteur d'un parasite qui décime les tritons et les salamandres.
  • résiste à la sécheresse et au froid
  • parfaitement adapté au milieu aquatique, plus résistant que les crapauds et les grenouilles de nos latitudes.

La campagne contre l'espèce invasive

Xénope vous avez dit ?
Reportage d'Eric Aubron et Gwenael Rihet.
Une seule solution comme pour les écrevisses de Louisiane faire disparaitre l'espèce. / © Eric Aubron
Une seule solution comme pour les écrevisses de Louisiane faire disparaitre l'espèce. / © Eric Aubron

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus