Marsac-sur-Don : la commune attendait l'école de la République depuis 60 ans

© Denis Leroy
© Denis Leroy

Les 1447 habitants de Marsac-sur-Don disposent enfin d'une école publique pour scolariser leurs enfants, étonnant ? Pas tant que ça, il reste de nombreuses communes dans la région à préférer l'école privée.

Par Christophe Turgis

L'école de Marsac-sur-Don ouvre bien modestement, 37 élèves de la maternelle au CM2. Pour autant cette ouverture n'est pas isolée, à chaque rentrée, des communes qui préféraient l'école privée jusqu'à présent, ouvrent une école publique. Dans quelques autres, la direction de l'Enseignement Catholique de Loire-Atlantique fait parfois  le choix de fermer des écoles pour alléger ses charges.
© Denis Leroy
© Denis Leroy
À Jans, la commune d'à côté, la commune ouvre elle aussi trois classes. Signe sans doute de la transformation sociologique de ces communes du nord de la Loire-Atlantique de plus en plus intégrées à l'aire urbaine nantaise.

En Loire-Atlantique, 16 communes n'ont pas d'école publique. La Vendée reste une terre de mission pour l'école de la République, 79 communes ne disposent pas d'école laïque. Mais rien, à côté du Maine-et-Loire, avec 83 communes dans lesquelles la scolarisation des enfants relève de l'école confessionnelle.

Sur le même sujet

Les + Lus