Nantes : qui est Laurence Garnier ?

Publié le Mis à jour le

La candidate investie par l'UMP pour l'élection municipale à la mairie de Nantes est nantaise depuis une dizaine d'années, âgée de 34 ans elle est née à Lille a vécu à Paris où elle a fait ses études

1978 Laurence Garnier né à Lille La jeune femme vive arbore un regard franc, souriante, les cheveux blonds. Elle est venue s'installer à Nantes il y a une dizaine d'année. Maman de quatre jeunes enfants, sont mari est médecin.



La politique, elle est tombée dedans durant son adolescence, ce sera Sciences-Po Paris, ou rien. Déterminée, elle a donc fait Sciences Po à Paris ! Puis a commencé sa carrière à la direction des ressources humaines chez Peugeot, puis à la direction des achats.



2004, elle milite pour la candidature de Jacques Myard à Maisons-Laffitte. L'un des députés le plus farouchement opposé au vote sur le PACS aux côtés de Christine Boutin. Puis s'installe à Nantes. Elle y devient responsable de la commission économie et finances de l’association Passion Nantes présidée par François Pinte. En 2007, elle a pris une part active dans la campagne des législatives pour François Pinte dans la 2e circonscription de Loire-Atlantique et Sophie Jozan dans la 3e circonscription.

Elle est élue conseillère municipale de Nantes en 2008 en étant en 9ème position sur la liste de Sophie Jozan. Puis conseillère communautaire à la communauté urbaine Nantes Métropole. Elle s'est opposée au mariage pour tous.







Élue à la commune, elle a tenté de se faire élire comme députée contre une autre femme. Laurence Garnier a représenté l’UMP aux élections législatives dans la 2e circonscription ou elle a été battue par Marie-Françoise Clergeau 62% à 38%. Elle a fait une campagne de terrain en allant à la rencontre des habitants, "je suis très investie à l’UMP où j’ai lancé en 2009, le réseau "Interp'elles" qui rassemble des femmes de Loire-Atlantique issues de toutes les sensibilités de la droite et du centre, investies dans le monde professionnel, associatif et politique, et qui souhaitent se rencontrer, échanger, travailler ensemble".



2013, l'UMP se cherche une tête de liste pour l'élection municipale de 2014 à Nantes. Le parti fait réaliser un sondage pour départager les candidats potentiels, Laurence Garnier arrive en tête des sondés, la commission nationale des investitures lui ouvre la voie en dépit de la candidature spontanée de Marie-Anne Montchamp.





Portrait express de Laurence Garnier

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité