FC Nantes : sans Djordjevic mais avec Bedoya, la qualification en 8ème de finale de coupe de la Ligue face à Lorient 2-0

Ce contenu n'est plus disponible

Nous l'avions prévu. Avec une équipe entièrement remaniée par rapport à celle du championnat, Alejandro Bedoya s'est révélé comme la pièce maîtresse en Coupe de la Ligue face à Lorient. L'américain a sauvé le match et fait décrocher la qualification

Par Xavier Collombier

La longue attente en première période

Le match était fermé. Les deux équipes au visage tout neuf par rapport à celles évoluant en championnat étaient comme neutralisées sur le terrain. La Beaujoire commençait sérieusement à bâiller.

Et arriva Bedoya

Bedoya l'ovation à la Beaujoire face à Lorient en 16ème de finale de Coupe de la Ligue face à Lorient. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Bedoya l'ovation à la Beaujoire face à Lorient en 16ème de finale de Coupe de la Ligue face à Lorient. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

À la réception d'un centre d'Issa Cissokho dévié par Pedrinho, Alejandro Bedoya délivre le stade après une erreur de relance de Bourillon sur Trebel. Et là comme l'a déjà répété Kita, le FC Nantes a trouvé son numéro 10... Souvenez vous des déclarations du patron volcanique du FC Nantes après la rencontre face au PSG...

Pour moi, à moins d'être désavoué par Michel Der Zakarian, après le match face au PSG, nous l'avons trouvé notre numéro 10. C'est Alejandro Bedoya. Il est intelligent, rapide, il a une très bonne lecture du jeu et peut réorienter d'une belle manière sans être brouillon".


Bedoya le n°10 ? / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Bedoya le n°10 ? / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le troisième but de l'Américain sous le maillot des Canaris démontre à tous les septiques que le FC Nantes peut gagner sans son attaquant star Filip Djordevic. C'est l'enseignement principal de ce 16ème de finale de coupe de la Ligue face à Lorient.

Un deuxième but pour prouver la différence

Nikoudou, 10 minutes après son entrée sur le terrain, reprend un centre de Veigneau et dans les dernières minutes du match, marque son premier but chez les pro(s).

La satisfaction de Der Zak

Michel der Zakarian comme toujours n'avait pas le sourire. Mais il n'a pas caché son plaisir d'avoir déjoué les pronostiques et faire taire les critiques.

La qualification est logique sur l'ensemble du match, on a eu pas mal de situations de marquer. (..) On veut aller le plus loin possible, en trois matches on peut être en finale, on ne sait jamais, on verra le tirage. Dans l'esprit on y était, c'est ça le plus important. Et on marque deux beaux buts sur des centres de nos latéraux."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus