FC Nantes : 3 raisons de ne pas avoir peur de l'AS Monaco

Monaco ici face à Lens. / © VALERY HACHE / AFP
Monaco ici face à Lens. / © VALERY HACHE / AFP

Y-a-t-il moyen de faire quelque chose face à la deuxième meilleure équipe du championnat ? Oui et voilà pourquoi.

Par Xavier Collombier

"Jouer le coup"

Le match sera difficile, mais comme face au PSG (j'oublie  la dernière rencontre et l'humiliation du parc des Princes volontairement) au tout début du championnat en août, tout se jouera dans les têtes. Pas question de jouer l'autruche, les hommes de Der Zakarian en se concentrant sur le collectif peuvent tenir comme face au LOSC et même attaquer un adversaire épuisé dans la dernière ligne droite de ce championnat.
Maxime Dupé, le tout jeune titulaire du FC Nantes, est révélateur de l'esprit planant en ce moment à la Jonelière, sur le site officiel du club il explique.

J'essaye de faire abstraction de tout l'environnement extra-sportif pour me concentrer uniquement sur le match et sur ma performance. Je ne sais pas si on peut parler de "force tranquille", c'est surtout que j'essaye de ne pas montrer mes émotions et de ne pas me mettre de pression supplémentaire. J'ai confiance en moi et j'ai peur de rien, tout simplement."


"La deuxième place de Monaco n'est pas acquise"

Ce n'est pas moi qui le dit mais Jérémy Toulalan, pour lui "la deuxième place n'est pas acquise. Ce n'est pas facile et ce n'est pas gagné pour Monaco." et en parlant du FC Nantes,  lui même formé à la Jonelière le joueur monégasque reconnaît  "dans l'essentiel la bonne saison".
Les cadors du Rocher ont souvent du mal avec des clubs bien plus modestes. Le dernier match de l'AS Monaco face à Evian s'est soldé par une défaite monégasque dans les Alpes avec 1-0. Certes ils ont battu à plate de couture Lens 6 à 0 mais  le match face à Lorient - le niveau arithmétique du FC Nantes- s'est soldé par un 2 à 2. Nantes n'a pas les mêmes objectifs européens que Claudio Ranieri et c'est bien là l'atout majeur des Nantais, nous n'avons rien à perdre quand Monaco veut absolument rester sur la deuxième marche du podium.

"Il reste des points à grapiller"

7 journées avant la fin du championnat, rien n'est encore acquis pour le FC Nantes. Serge Gakpe en conférence de presse s'est voulu précise "On respire mieux mais ce n’est pas fini, il reste encore des points à grappiller. Il faut rester attentif et ne pas croire que ça y est, c’est acquis. On continue à bosser dans ce sens-là. Une fois que les 43 points seront atteints, alors on pourra dire ‘ouf !’, on pourra souffler. On veut quand même bien finir et ne pas se relâcher avant la fin de la saison."
Voilà une raison suffisante pour faire de son mieux sur le Rocher dimanche soir.



A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus