FagorBrandt : validation du plan de reprise Cevital -Variance Technologies S20 Industries

Le tribunal de commerce a validé le plan de reprise. La moitié des emplois du groupe en Vendée est préservée. Les réactions des salariés en vidéo.

Un salarié de FagorBrandt manifeste à Vendôme le 5 novembre 2013 pour le reprise de son entreprise
Un salarié de FagorBrandt manifeste à Vendôme le 5 novembre 2013 pour le reprise de son entreprise © Jean-François Monier / AFP

Cession des actifs validés

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé hier soir la cession des actif du groupe FagorBrandt au groupe algérien Cevital. Les deux autres projets de reprise des sites vendéens sont acceptés par la justice.
En début de semaine un accord commercial a été signé entre Cevital et les deux repreneurs des sites vendéens, Variance Technologies et S20 Industries, visant à reprendre la moitié des 440 emplois vendéens à AIzenay et la Roche-sur-Yon.

Aide de l'Etat

"Cevital, les banques et l'Etat vont investir au total 200 millions d'euros pour le redémarrage de l'activité", précise  le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, dont un prêt de 47,5 millions d'euros du "fonds de résistance économique" qui devra être remboursé par la société algérienne.

Satisfaction des syndicats

"Maintenant, on va se remettre au travail pour repartir à l'assaut du marché et tout faire pour que les 300 salariés qui restent sans emploi puissent rebondir", explique Christian Legay pour la CFE-CGC
"Même si on ne peut pas se satisfaire qu'il reste en Vendée 250 salariés sur le carreau, on s'est battus et ce fut une longue bataille", explique pour sa part Philippe Breger, délégué central CGT. Pour la Vendée, "cela reste compliqué mais oui,  c'est un soulagement", a-t-il ajouté.

Les réactions sur place à l'annonce des plans de reprise

Elodie Soulard et Damien Raveleau sont les journalistes de France 3 en Vendée.

durée de la vidéo: 01 min 52
Fagor l'annonce des plans de reprise





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter