• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Réunification de la Bretagne : ce qu'il faut savoir avant la manifestation à Nantes

© Capture d'écran du site Bretagne Réunie
© Capture d'écran du site Bretagne Réunie

Le collectif 44=BREIZH, l'association Bretagne réunie et les Bonnets rouges organisent ce samedi après-midi à Nantes un rassemblement pour la réunification de la Bretagne.

Par Fabienne Béranger

Quelques dates à retenir 

  • 851 : A l'issue d'une bataille entre Francs et Bretons, Charles le Chauve signe le Traité d'Angers, cèdant les pays de Rennes, Nantes et Retz aux Bretons.
  • 1790 : la Bretagne est divisée en cinq départements. Elle se compose des Côtes-du-Nord (devenues Côtes-d'Armor en 1990), du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de la Loire-Inférieure (devenue Loire-Atlantique en 1957).
  • 1941 : sous le régime de Vichy, un décret d'application institue une région de Rennes, composée des quatre départements bretons actuels et une région d'Angers à laquelle est rattachée la Loire-Inférieure en plus du Maine-et-Loire, de la Mayenne, de la Sarthe et de la partie occupée de l'Indre-et-Loire.
  • 1956 : 22 régions sont créées parmi lesquelles la région des Pays de la Loire, composée de ses cinq départements actuels.
  • Dès les années 60, les voix s'élèvent pour demander le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Bretagne et Loire-Atlantique en quelques chiffres

  • La Bretagne compte 3 217 767 habitants contre 3 601 113 habitants en Pays de la Loire. A elle seule, la Loire-Atlantique compte  1 296 364 habitants. Il s'agit du département le plus peuplé des Pays de la Loire.
  • Le taux de chômage en Pays de la Loire est de 8,6% au 4ème trimestre 2013, un taux identique au taux de chômage en Bretagne pour la même période. Pour la seule Loire-Atlantique, il est de 8,4%. Pour info, en France il est de 10,2%.

Ce qu'ils pensent de la réunification de la Bretagne

  • Les habitants de la Loire-Atlantique seraient favorables à 63% à une réunification de la Bretagne. En revanche, les bretons y sont moins favorables : 57% (sondage LH2 pour France Bleu)
  • Pour "Bretagne Réunie" : "le réunification de la Bretagne traduit une volonté de participer plus efficacement à la prospérité économique de la France, à une époque où identité et volonté de destin commun sont des atouts déterminants pour se développer dans un contexte de mondialisation."
  • Jeudi soir, 17 avril, le Conseil Régional de Bretagne a prononcé un "voeu de réunification" avec la Loire-Atlantique.
  • De son côté, Jacques Auxiette, président de Région, refuse le découpage annoncé des pays de la Loire et a convoqué pour la mi-mai une session extraordinaire. 
    "Un territoire qui marche (..) une région dynamique où les gens sont habitués à travailler ensemble, avec le taux de chômage le plus bas de France (...) premier rang pour la création d'emplois industriels, la première région sportive de France, la deuxième région agricole, la troisième région industrielle. Il faut faire confiance aux territoires avant de vouloir les dissoudre" a prévenu Jacques Auxiette en début de semaine.

Le découpage possible des Pays de la Loire


Challenges annonçait le 12  avril dernier avoir en sa possession le projet de redécoupage des régions voulu par Manuel Valls.
Le découpage depossible de la France selon Challenges / © Capture d'écran du site Challenges
Le découpage depossible de la France selon Challenges / © Capture d'écran du site Challenges


La manifestation pour la réunification de la Bretagne débute à 15 heures ce samedi place Bretagne...

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus