Cet article date de plus de 7 ans

Stade Lavallois : le dernier match, celui du suspens face au FC Metz

38ème et dernière journée de Ligue 2. Les Tangos aiment le suspens, ils ont attendu l'ultime rencontre pour se maintenir en championnat. Comme l'an passé, le maintient se jouera avant la tombée de rideau.
Baby Amara ici lors du match face à l'AS Nancy Lorraine
Baby Amara ici lors du match face à l'AS Nancy Lorraine © Philippe Chérel / MAXPPP

Un match important on sait ce que c'est"


dit l'entraîneur des Tangos. À preuve le parcours pendant tout ce championnat, une sorte de survie permanente. Il a fallu toujours attendre le dernier moment, le sursaut, le sauve-qui-peut pour que Laval se réveille. Des séries de défaites à répétition même devant les plus petites équipes et puis des matches miraculeux. On se souvient de cette rencontre contre Angers, les cadors du championnat à ce moment là en automne ou plus récemment la victoire face à Nancy, l'une des plus brillantes équipes de cette fin de saison.
durée de la vidéo: 01 min 36
Le dernier match


Pour finir la saison et entretenir le suspens jusqu'à la dernière seconde, Laval reçoit le leader Metz, 75 points au compteur et une remontée parmi l'élite actée de longue date. Le Stade Lavallois avec ses 41 points en cas de lourde défaite peut mathématiquement se retrouver dans le rouge et terminer à la rentrée en National. Un scénario inenvisageable pour les 10 000 supporters attendus vendredi.
La joie des messins et du public après l'ouverture du score dès le début de la rencontre par Fauvergue.
La joie des messins et du public après l'ouverture du score dès le début de la rencontre par Fauvergue. © MaxPPP
Les Messins vont-ils faire preuve de compréhension ? L'adversaire a tout cette saison de l'indestructible. Laval a connu cette saison des situations souvent bien plus difficiles. Istres et Châteauroux, les actuels relégables, vont tout faire de leur côté pour battre respectivement Angers et Brest. Une dernière journée d'angoisse, la beauté aussi du championnat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade lavallois fc metz