Cet article date de plus de 7 ans

La Bazoge : la passerelle de tous les dangers

Cyclistes et piétons devront l'emprunter pour enjamber la future ligne SNCF de la LGV Rennes-Le Mans. Seulement rien n'est vraiment prévu pour la sécurité des habitants. Ils manifestaient hier samedi sur les lieux.

Notre reportage le jour de la manif

Pourquoi cette passerelle ?

Elle enjambe la ligne LGV Le Mans - Rennes qui sera opérationnelle en 2017. Piétons et cyclistes habitués à se déplacer au sein de cette commune de 3642 habitants devront faire un détour pour pouvoir rejoindre Le Mans ou tout simplement se déplacer. Il n'y a ni trottoir, ni piste cyclable sur l'ouvrage commandé par le conseil général de la Sarthe, propriétaire des routes départementales.
Pour le maire, Christian Baligand, qui s'exprimait dans les colonnes du Maine Libre cet aménagement "remet en cause notre projet de liaison douce, pour piétons et vélos, entre notre commune et Saint-Saturnin".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv circulation