• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Jean-Marc Ayrault : le début d'une autocritique

Le député Ayrault à l'Assemblée. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le député Ayrault à l'Assemblée. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Sur Arte, hier soir, l'ex Premier ministre et actuel député de Loire-Atlantique a reconnu avoir omis de tenir aux Français un discours de vérité à son arrivée à Matignon  "Il faut dire la vérité sur l'état exact du pays, ça n'a pas été fait assez".

Par Xavier Collombier

C'est la première fois que l'ancien locataire de Matignon sortait de son silence. Hier sur Arte, dans l'émission Vox Pop, l'aujourd'hui député de Loire-Atlantique a amorcé un début d'autocritique en répondant aux questions toujours incisives de John Paul Lepers.

Pour Jean-Marc Ayrault, c'est son absence de pédagogie à vouloir expliquer la situation réelle du pays qui serait à l'origine de son rejet par l'opinion. "Je pense que la principale autocritique que je fais, elle concerne aussi le président de la République, c'est que nous n'avons pas assez décrit aux Français les difficultés du pays (…) la baisse du niveau de la capacité de la France, ça aurait donné plus de sens aux efforts (..) Il faut dire la vérité sur l'état exact du pays, ça n'a pas été fait assez".

L'ancien maire de Nantes refuse de se prononcer sur l'action de son successeur. Pourtant au détour d'une phrase, il sait se faire critique à l'endroit de Manuel Valls "Ce n'est pas moi qui commencerai à le critiquer. Ce qui compte, c'est le résultat, pour l'instant la situation est difficile".

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus