“On ne fera pas Notre-Dame-des-Landes, trop cher”, Valls à Placé

Le sénateur Jean-Vincent Placé et le député de Loire-Atlantique François de Rugy. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Le sénateur Jean-Vincent Placé et le député de Loire-Atlantique François de Rugy. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Indiscrétion de Daniel Cohn Bendit sur Europe 1 ce matin, l'arrêt du projet d'aéroport était une condition sinéquanone pour un retour des écologistes au gouvernement. Le Premier ministre aurait assuré au sénateur de EELV Jean-Vincent Placé que le projet ne se ferait pas, mais....

Par Xavier Collombier

Les infos de Cohn Bendit sur Europe 1

Dans son papier matinal ce mercredi sur Europe 1, le dorénavant animateur observateur de la chose publique, l'ex-Eurodéputé vert, Daniel Cohn-Bendit est revenu sur les négociations entre les écologistes et le Premier ministre pour un hypothétique retour de ces derniers au sein du gouvernement Valls 2. 
 

Les Humeurs de Dany Cohn Bendit ce mercredi matin sur Europe 1
Les Humeurs de Dany Cohn Bendit ce mercredi matin sur Europe 1

Pour le toujours bien informé Dany Cohn Bendit, "il y avait des écolos prêts à braver les fatwas du parti" pour entrer au gouvernement. Mais Manuel Valls aurait dit au négociateur " Jean Vincent Placé, pour ne pas le nommer, -et bien écoute cet aéroport on ne le fera pas, il est trop cher, il est d'un autre temps, mais on ne peut pas le dire publiquement parce que je ne peux pas froisser mon prédécesseur Jean-Marc Ayrault-"

Visiblement toujours dans les confidences de ses amis politiques, l'éditorialiste conclut " les écolos qui (veulent) entrer au gouvernement, on besoin de symbole. C'est aberrant pour quelque chose qui ne se fera pas qu' on ne puisse pas le dire et ça c'est le gouvernement de la vérité, de la vérité économique, et bien je crois que cela va dans la mauvaise direction".

 

Les convictions de Cécile Duflot


Autre vedette de l'écologie à s'exprimer sur NDDL ces dernier jours, Cécile Duflot. Dans son livre, sorti cette semaine, "De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion", la ministre du logement de Jean-Marc Ayrault revient sur les tensions entre elle et le Premier ministre sur le dossier :

Par deux fois, j'essaie d'aborder le fond du dossier avec lui, mais la dimension affective rend le dialogue impossible"


Cécile Duflot est convaincue après 2 ans comme ministre que le projet restera en l'état ,dans les cartons "On ne peut pas refaire l'histoire et on ne saura jamais si la présence des écologistes a permis de contribuer à l'abandon du projet."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus