• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pays de la Loire : le 25 novembre c'est le “Girls' Day” à la SNCF

Les filles aussi ont leur place dans les métiers dits "masculin", le 25 novembre c'est le Girls' Day à la SNCF, pour que égalité et mixité sociale deviennent une réalité de l'entreprise ferroviaire / © sncf
Les filles aussi ont leur place dans les métiers dits "masculin", le 25 novembre c'est le Girls' Day à la SNCF, pour que égalité et mixité sociale deviennent une réalité de l'entreprise ferroviaire / © sncf

Les trains seraient une affaires d'hommes c'est bien connu, et pourtant à la SNCF, un cheminot sur cinq est une femme, plutôt dans l'administration qu'à la conduite des locomotives, pour changer tout ça, la société ferroviaire a inventé le "Girls' Day"

Par Christophe Turgis

Le Girls' Day, une journée pour que les filles découvrent que leur place peut aussi se trouver à l'avant du train ! La SNCF ouvre ses coulisses aux filles le 25 novembre. Une journée durant laquelle 80 lycéennes de la région vont pouvoir découvrir les métiers ferroviaires.

Si 1 cheminot sur 2 est une femme, soit 20%, dans les Pays de la Loire c'est un peu mieux, 22% ! Le taux de féminisation de l'entreprise croît chaque année, mais avec des disparités solidement ancrées dans les différents métiers. 61% de femmes dans les métiers administratifs, mais 4,7% dans les métiers de la conduite. Les filles "adorent" les métiers de la communication, de la commercialisation, d'accueil du public, de conduite de projets...


À Nantes, c'est Madame la directrice régionale qui fait le pitch

Les métiers valorisés finalement depuis de nombreuses années d'une manière générale dans la société française, auxquels la SNCF n'échappe pas. Mais rien pour les métiers spécifiques du ferroviaire, maintenance, ingéniérie, conduite, etc. Des métiers qui restent ultra majoritairement masculins. Il faut bien avouer que travailler en 3/8, ou dormir à 300 km de chez soit plusieurs fois par semaine n'entrent plus dans les projets de parcours de vie personnelle ou professionnelle. La société française a changé, et les contraintes fortes imposées par nombre de métiers agissent en repoussoir. Et pas que pour les filles !

Alors pour renverser la tendance, la SNCF organise depuis 2012 le "Girls' Day", une journée pour que mixité et égalité professionnelle ne restent pas des mots en l'air. Pour y parvenir l'Éducation Nationale a été mise à contribution, et 80 lycéennes âgée de 15 à 18 ans seront accueillies par des cheminots volontaires. Au programme du jour : tables rondes, débats, visites sur le terrain dans une locomotive et dans un centre de maintenance.
Et c'est sans aucun doute significatif de la révolution en cours à la SNCF, c'est Stéphanie Domange la directrice régionale qui fera le pitch !

Mixité et égalité professionnelle

Depuis 2006, date du premier accord d’entreprise en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle, SNCF a déployé des actions concrètes, telles que l’aménagement des locaux pour favoriser la mixité au sein des métiers, la signature d’une convention avec le ministère du droit des femmes en 2013 ou encore la création d’un réseau interne « SNCF au féminin », qui ont été récompensées par l’obtention du label Afnor Egalité professionnelle en mars 2014.

En étant le premier grand groupe français à inviter, à l’échelle nationale, des jeunes filles au cours d’une journée dédiée, l’entreprisse souhaite promouvoir ses métiers et participer à la lutte contre les idées reçues.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus