Hellfest 2015 : bilan et perspectives

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Calcagni avec CB
© France 3

Les meilleures choses ont une fin. Succès garanti pour cette 10ème édition du Hellfest. Ça n'était peut-être pas le paradis mais les fans de musiques extrêmes s'en sont approchés. Conditions idéales pour cette nouvelle édition: soleil, têtes d'affiches et ambiance métal. Et pour 2016 ?


Un feu d'artifice en guise de bougies de gâteau d'anniversaire, une démesure à la hauteur du triomphe de cette édition 2015 au cours de laquelle les organisateurs ont misé encore davantage sur la scénographie du site. Fidélité du public mais aussi des artistes, de nombreux groupes étaient déjà venus se produire les éditions précédentes. C'est le principe du "Best Of Hell" soit le meilleur des quatre décennies.

Au rayon des petits jeunes sautillants, les français des Sticky Boys ont ouvert les hostilités dans la joie sur la scène principale et la palme du décalage revient aux Ramoneurs de Menhir, un groupe breton enragé et engagé. Musiques extrêmes mais manières douces, au Hellfest les filles représenterait désormais un tiers des festivaliers. Elles peuvent afficher des looks provocants ou s'éclater entre copines sans être jugées

Le rêve n'a pas de prix mais il a un coûts et au Hellfest il est très élevé. 189 euros le prix du Pass trois jours. Rien d'étonnant à ce que les places au tarif préférentiel pour l'édition 2016 se soient arrachées alors même qu'on ne connaît encore aucune des têtes d'affiches. Le festival a désormais clairement les moyens d'attirer le rêve ultime de son organisateur, le groupe Metallica.

Seule certitude, les dates du prochain Helllfest du 17 au 19 juin 2016. La billetterie démarrera au mois de septembre.

Notre reportage en vidéo

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.