CHEVAL. Championne du monde de voltige, Manon est devenue à 26 ans sélectionneuse de l’équipe de France

Manon Moutinho pratique la voltige équestre, un sport pluridisciplinaire qui mélange à la fois la danse, la gymnastique et la voltige. Le but ? Être capable de réaliser toutes les figures sur le dos d’un cheval au galop !

Du haut de ses 26 ans, Manon a déjà remporté de nombreuses compétitions nationales et internationales en équipe et en individuel, dont la coupe du monde à Herning au Danemark en 2022. Aujourd’hui, elle est sélectionneuse et entraîneuse de l’équipe de France de voltige équestre.

La voltige équestre

Dès le plus jeune âge, l'Alsacienne s’est éprise de ce sport atypique : "J’ai commencé à l’âge de 9 ans, j’étais allée voir ma meilleure amie de primaire qui faisait de la voltige équestre à l’époque. Je faisais des roues et des grands écarts dans tous les sens. Ils m’ont dit : "ça nous intéresserait de te faire essayer" et c’est comme ça que j’ai commencé". Ce qui a également grandement attiré Manon dans la voltige équestre, c’est "la part énorme de liberté sur l’artistique" qui est offerte aux athlètes.

Ce sport suit un système de notation très strict, basé sur la difficulté de la figure.

L’idée, c’est que les voltigeurs aient sept figures difficiles et au moins trois figures risquées à exécuter

Manon Moutinho

Championne du monde de voltige équestre

Championne du monde

Pour Manon, il n’y avait qu’une seule route à suivre : celle de championne du monde. "Dès que j’ai intégré le pôle France et que j’ai été recrutée en équipe de France, j’en ai vraiment fait mon objectif".

Comme elle le souligne, dans cette discipline, la place qui est donnée au cheval est primordiale : "J’ai eu la chance de pouvoir créer une vraie relation avec la jument avec laquelle j’ai fait les championnats du monde à Herning". Ce sont "des chevaux de tête" qui doivent être "assez costauds et grands pour pouvoir porter, puisqu'on monte à un, deux ou trois en équipe. Dans l’idéal, c’est mieux d’avoir un cheval régulier. On passe énormément de temps avec nos chevaux, on les soigne comme nous, voire plus".

Sélectionneuse de l'équipe de France

Depuis 2023, Manon, pourtant encore si jeune, a commencé un nouveau chapitre de sa carrière. Elle est entraîneuse nationale et sélectionneuse de l'équipe de France.

Elle explique son choix : "Je m'étais un petit peu dit l’année dernière que si j’atteignais mes objectifs et mes rêves, je laisserais place à une carrière professionnelle, et donc la fédération française d’équitation m’a proposé de prendre le poste d'entraîneur national et de sélectionneuse, et je suis ravie aujourd’hui d'entraîner les jeunes voltigeurs et voltigeuses de l’équipe de France actuelle pour, je l’espère, les emmener et leur faire réaliser le rêve que j’ai pu, moi, réaliser".

Un article écrit en collaboration avec Thimoté Bozzetto

► Retrouvez tous les témoignages Vous Êtes Formidables sur france.tv

► Voir l'ensemble de nos programmes sur france.tv