Coronavirus : 15 clusters sont en cours d’investigation en Pays de la Loire dont 2 à Pornichet et Yeu

Ce 22 juillet, l’Agence Régionale de Santé comptabilise quinze foyers de contamination dans la région. La recherche des cas contacts se poursuit. Plusieurs campagnes de dépistage sont prévues dont l'une à l’île d’Yeu.
Campagne de dépistage à Laval, le 18 juillet 2020
Campagne de dépistage à Laval, le 18 juillet 2020 © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
A ce jour, quinze foyers de contamination sont recensés et investigués par l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, 5 en Mayenne, 4 en Loire-Atlantique, 2 en Maine-et-Loire, 2 en Vendée et 2 dans la Sarthe.

Huit de ces clusters concernent des entreprises, deux des établissements de santé, deux des établissements sociaux d’hébergement.

A Pornichet, en Loire-Atlantique, 14 salariés du restaurant "La Signature" ont été dépisté positifs au Covid-19. L’établissement est fermé depuis le 20 juillet, après la découverte d’un premier cas positif parmi le personnel.

L’ARS travaille actuellement sur l’organisation de dépistages plus larges auprès des personnels des bars et restaurants de Pornichet et la Baule.
 

De nombreux dépistages en Vendée

En Vendée, plusieurs opérations de dépistage ont déjà été menées ces derniers jours. A Montaigu et Saint-Hilaire de Loulay, 803 personnes ont été testées les 8 et 9 juillet, toutes négatives. Le 17 juillet, 515 personnes ont été testées à Rocheservière, toutes négatives.

Ce vendredi 24 juillet, un dépistage préventif est également prévu sur la commune de Treize-Septiers.

Une campagne de dépistage sera organisée cet été à l’île d’Yeu, précise l'ARS. "Les habitants et les estivants seront prochainement invités à s’inscrire".

Il s’agira de test virologique RT-PCR, par voie nasale. "La participation au dépistage permettra d’évaluer le niveau de circulation du virus sur ce territoire, de déclencher la recherche de personnes contacts de nouveaux cas positifs, de les alerter afin de mieux les protéger et ainsi de casser les chaînes de transmission du virus", explique l'ARS.

D'autres opérations de dépistage sont organisées en Vendée, en particulier sur la frange littorale et à La Roche-sur-Yon.

Au Lion d’Angers, en Maine-et-Loire, deux cas positifs sont recensés suite au dépistage des personnels de l’abattoir Elivia. L’ARS considère qu’il ne s’agit pas d’un cluster. En Sarthe, l’action de dépistage menée le 1er juillet auprès des résidents d’un foyer de demandeurs d’asile a permis d’isoler les personnes testées positives. Elles ont pu réintégrer le foyer à la fin de leur isolement sur avis médical.

L'Agence Régionale de la Santé appelle à la plus grande vigilance en cette période estivale, propice aux rassemblements familiaux et aux évènements festifs.

Parmi les 49 foyers épidémiques signalés en Pays de la Loire depuis le 9 mai 2020, 27 clusters sont désormais clôturés et 7 maitrisés, selon l'ARS.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société