Bannière résultats municipales

Elections municipales 2020 en Pays de la Loire : une abstention record et une prime au maire sortant

A Nantes, au Mans ou encore Saint-Nazaire, les électeurs ont confié un second mandat au maire sortant lors du second tour des Municipales. Une élection marquée par un très fort taux d’abstention.

Une abstention record pour le second tour des Elections Municipales 2020
Une abstention record pour le second tour des Elections Municipales 2020 © France Televisions
Comme partout en France, l'abstention a battu des records en Pays de la Loire : 64,36% en Loire-Atlantique, 68,07% dans la Sarthe, 61,39% en Maine-et-Loire. En Mayenne et en Vendée, les électeurs se sont plus déplacés avec un taux de participation respectivement de 42,38% et 42,86%.

Au Mans, seuls 27 % des électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche 28 juin pour le second tour des élections municipales. Stéphane Le Foll (PS), ancien ministre de l’Agriculture de François Hollande remporte l’élection avec 63,14% des voix, contre  la socialiste dissidente Marietta Karamanli. A Nantes, l’abstention atteint 69,04%. Johanna Rolland est réélue avec 59,67% des voix. Elle améliore son score de 2014, où elle avait obtenu 56,21%. Entre les deux tours, la candidate PS a fait alliance avec Julie Laernoës (EELV), tête de liste écologiste.

Les voix de la droite et du centre se sont partagées entre la candidate LR Laurence Garnier (27,61%) et la députée LREM Valérie Oppelt (12,71%). A Saint-Nazaire, les électeurs ont également choisi la continuité. David Samzun obtient 57,15% des voix et rempile pour un nouveau mandat. L'abstention y est également forte, avec un taux de 68,62%.

Le maire sortant PS n'était pas soutenu par le Parti Socialiste pour cette élection. Il faisait face à deux de ses anciennes adjointes, Pascale Hameau (EELV, tête de liste) et Gaëlle Bénizé-Thual (divers gauche) qui avaient fait alliance après le premier tour et ont obtenu 42,84% des suffrages. En Vendée, Luc Bouard candidat à sa réélection à La Roche-sur-Yon remporte le scrutin avec un score de 52,28% des suffrages. Soutenu par LR et LREM, il était opposé à la liste de gauche conduite par Stéphane Ibarra (47,71%), qui avait fait alliance avec deux autres candidats qualifiés au second tour : Martine Chantecaille (EELV) et Nicolas Hélary (liste citoyenne).

Le taux de participation est plus élevé qu’à Nantes et au Mans : 40,79% des électeurs de la préfecture vendéenne se sont déplacés aux urnes. A Angers, le maire ex-LR Christophe Béchu, investi par LREM, avait été réélu dès le 1er tour, avec 57,82% des voix. Il avait ravi la ville au PS en 2014.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter