Enquêtes de région

Un mercredi par mois, en deuxième partie de soirée  
Logo de l'émission Enquêtes de région

Enquêtes de région : Les bébés de l’an 2000 ont 20 ans, portrait de notre jeunesse

Pour ce premier numéro de l'année, Enquêtes de Région vous emmène à la rencontre de ces jeunes nés en l'an 2000. A quoi s’intéressent-ils ? Comment vivent-ils ? Que veulent-ils faire de leur vie ? Les réponses le mercredi 12 février 2020 à 23.05 !

Par Claude Bouchet

►À voir ou revoir à partir de mercredi 12 février 22h30
Enquêtes de Région s’intéresse à la jeunesse ligérienne. Tous ces jeunes, jeunes femmes, jeunes hommes nés au début du siècle.

Quelle est leur vie ? A quoi rêvent-ils ? Que veulent-ils vivre, construire pour leur avenir ? Ont-ils des craintes ?

Ils et elles sont étudiants, chef d’entreprise, comédien en devenir, employés.
Ils et elles vivent seuls, en colocation ou sont déjà mariés.

L’avenir de la planète les inquiète, notamment l’aspect écologique à tel point que certains se demandent si ça vaut le coup de faire des enfants. Pour leur offrir quoi ? Quelles conditions de vie ?
Deux étudiants, Pacôme Robert, en BTS négociation relations clients et Marlène Cronier, en service civique au VLIPP, média associatif local nantais, sur le campus nantais évoquent leurs craintes.

Tandis que d’autres croient fermement en l’avenir grâce au travail. Rudy Hascoet a créé le sien en devenant, à 22 ans, chef d’entreprise. Il a toujours voulu être maçon et s’est lancé pour diriger lui-même ses projets et ses chantiers. Il a même embauché un jeune… comme lui.

Soriba Dabo veut être acteur, à l’image d’un Omar Sy ou plus localement d’un Ahmed Sylla (nantais lui aussi). Alors il crée des mini-séries qu’il met en ligne sur internet.
Débordant de projets et d’énergie, il filme, se filme dans sa cité herblinoise pour montrer que les barres d’immeubles peuvent aussi être porteuses de rêves.

Les Postic nous invitent à un dialogue familial. Entourées de leurs parents et du mari de l’une d’elles, les deux plus jeunes filles de la fratrie, Laure et Clémentine, échangent librement sur l’avenir de la cellule familiale.
"Quelles valeurs avons-nous reçues ?", demande l’une d’elles faisant mine de s’interroger, car connaissant parfaitement la réponse et voulant retranscrire le schéma familial cité en exemple avec ses futurs enfants.
"Le problème de notre génération, dira son mari, c’est que ce sera plus dur que pour nos parents. Quand le téléphone sonnait à la maison, tout le monde participait à la conversation car on savait qui était au bout du fil. Là avec tous les écrans et smartphones, impossible ou tout du moins difficile de savoir qui nos enfants fréquenterons. La confiance aura une importance capitale."

Précarité étudiante, recherche d'emploi, environnement, violence à l'égard des femmes, engagement... Quelles sont les préoccupations des jeunes d'aujourd'hui ? David Niget, professeur d’histoire, enseignant à l’université d’Angers tentera de répondre à cette question au travers des évolutions de la jeunesse depuis un siècle.