FC Nantes : une prestation inquiétante face aux Girondins de Bordeaux

Joie du Buteur Milan Gajic / © Maxppp
Joie du Buteur Milan Gajic / © Maxppp

Les canaris ont pris un coup de chaleur à Bordeaux hier lors de la quatrième journée de ligue 1 de football. Rapidement malmenés dans le jeu, les canaris ont plié une première fois juste avant la mi-temps et n’ont jamais su réagir. Score final : 2-0 pour les Girondins. 

Par Claude Bouchet (avec AFP)

Bordeaux a décroché son premier succès en Ligue 1 cette saison ce dimanche au Nouveau Stade lors de la 4e journée. Des Canaris, étonnamment amorphes dans la chaleur d'Aquitaine. Au point que l'on s'est un temps demandé quelle équipe avait fait le long déplacement aux portes de la Chine cette semaine. Hormis une tentative de Kolbeinn Sigthorsson un peu trop excentré d'entrée et une frappe dangereuse signée Johan Audel bien sortie par Cédric Carrasso (53e), de retour après son entorse de la cheville, la partition des hommes de Michel Der Zakarian a été plutôt inquiétante.

"Bordeaux a été plus fort que nous dans tous les domaines, il nous a donné une leçon sur ce match" ​a déclaré Michel Der Zakarian. Dans la récupération en 1re mi-temps, on se fait transpercer de tous les côtés. Avec le ballon, on a été trop pauvre techniquement, dans la justesse, pour sortir les ballons, pour jouer. Ils méritent largement leur victoire. On est passé complètement à travers. C'est surtout mon équipe qui m'a surpris dans ce que l'on propose depuis le début, on a été complètement à l'envers aujourd'hui. Quand tu perds, forcément c'est un coup d'arrêt. le contenu est mauvais, on a été inexistant, je ne sais même pas si on a frappé une fois, (Carrasso) n'a pas un arrêt à faire. Ils nous ont bouffés. La semaine s'est bien passée, c'est le jour du match où il faut être présent, et là on a été inexistant. On perd 2-0 mais on aurait pu en prendre 3, 4, ils manquent un penalty, ils ont plein de situations".

Les Nantais ont semblé se réveiller au retour des vestiaires, jusqu'à l'expulsion de Ermir Lenjani (50e) pour une semelle sur Clément Chantôme qui changea les plans tactiques des visiteurs, tout près de concéder un deuxième but suite à un corner de Khazri, dévié de la tête par Henri Saivet et repoussé par Rémy Riou sur Cédric Yambéré, dont la tête ne trouvait que la transversale (58e).


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus