Football : Le Mans FC et l'US Orléans plaident pour une Ligue 2 à 22 équipes

Les deux clubs ont terminé le championnat de L2 aux deux dernières places du classement. / © D.R.
Les deux clubs ont terminé le championnat de L2 aux deux dernières places du classement. / © D.R.

Dans un communiqué commun, les deux clubs de Ligue 2, rétrogradés en National, espèrent un changement de formule du championnat. Ils plaident pour une saison prochaine à 22 équipes.

Par Yann Ledos

La fin brutale des championnats de foot avait laissé sur le carreau ces deux clubs.
En gelant le classement à la 28ème journée de championnat, la dernière jouée, Le Mans FC et l'US Orléans se voyaient contraints à la rétrogradation en National, la saison prochaine.

Les deux clubs proposent désormais d'augmenter la taille du championnat de L2 en l'ouvrant à deux clubs supplémentaires, le nombre d'équipes passant de 20 à 22, en adéquation avec les accords signés par la Fédération française de football et la Ligue de football professionnel.
 

Les présidents des deux clubs, Thierry Gomez pour Le Mans FC et Philippe Boutron pour l'US Orléans, expliquent avoir reçu des retours positifs de la grande majorité des autres clubs de Ligue 2.

" Tout le monde sait que, dans le football, la rétrogradation la plus violente est celle entre la L2 et le National. Près de 70% des clubs qui la subissent ne retrouveront plus jamais le professionnalisme et un club sur quatre sera amené à déposer le bilan ! "

Reste à savoir si l'initiative séduira les instances professionnelles qui, pour le moment, souhaitent que chaque division procède à des montées et des descentes afin de respecter le règlement.

Passer à 22 clubs en L2, c’est être aussi solidaire de l’effort de l’Etat pour le football car c’est participer à sauver des clubs, des emplois et éviter des plans sociaux pour des clubs comme Le Mans FC ou encore l’US Orléans mais également pour des clubs de National - Thierry Gomez et Philippe Boutron

Les deux présidents se donnent maintenant rendez-vous le 20 mai prochain, lors de l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel.

Ils espèrent que leur proposition remportera l'adhésion : "C’est enfin sortir tous ensemble par le « haut » et fermer la parenthèse du COVID-19 sur un message positif."

Sur le même sujet

Les + Lus